Technologies

Le marketing en manque de collaboration

Le marketing en manque de collaboration
Les départements marketing souffrent de ne pas disposer des bons outils pour collaborer. (Crédit Photo : Free-Photos/Pixabay)

On pourrait croire que les professionnels du marketing maîtrisent les outils collaboratifs. Et bien non, une étude montre que les marketeurs subissent un déficit de collaboration dans leur travail quotidien. Ils espèrent une amélioration du budget sur ce sujet l'année prochaine.

PublicitéSi la collaboration constitue une brique importante de la transformation digitale des entreprises, le département marketing est souvent cité comme celui qui a le plus d'appétence pour cette manière de travailler. La réalité n'est pas aussi idyllique que cela, explique une étude menée par Mailjet, spécialiste de l'emailing. Interrogeant 400 professionnels du marketing en France et au Royaume-Uni, ils sont 25% à identifier la mauvaise collaboration comme principal frein à leur productivité au quotidien. A ceci, il faut ajouter que 35% des sondés estiment ne pas avoir assez de budget pour travailler efficacement. L'étude en déduit que tout financement supplémentaire au cours dernières années a été un investissement dédié aux campagnes, plutôt qu'à l'amélioration de la productivité.

Pourtant les départements marketing ont connu une forte croissance au cours des 2 dernières années. 88% des marketeurs ont connu une hausse des équipes tant en interne qu'en externe (freelances/agences) et 78% ont vu leur budget marketing augmenter. L'étude montre que pour une campagne de marketing, les répondants français travaillent en moyenne avec 5 personnes en externe et 6 collègues. On conçoit ici tout les bénéfices des outils collaboratifs en travaillant avec un environnement de plus de 10 personnes par campagne.

Des pertes de temps et des espoirs de budget

Dans le détail, l'étude souligne que les marketeurs français perdent énormément de temps, que ce soit à attendre qu'une personne finisse de travailler sur sa partie (34%), à cause de la multiplication des allers-retours (27%) ou encore à attendre une validation (45%). Sur une campagne d'emailing, depuis le brouillon jusqu'à la version finale, plus de 5 révisions sont effectuées avant qu'elle ne soit envoyée et 12 heures sont passées à attendre les révisions et validations d'autres personnes sur ce type de campagne.

La conséquence de ces pertes de temps est que 38% des marketeurs ont déjà vu partir un projet sans être validé en amont, 56% se sont retrouvés avec le cas d'instructions mal-interprétées par un membre de l'équipe et 43% avec des modifications réalisées mais non demandées. Ces difficultés sont amplifier avec le lien de plus en plus fort avec les agences externes pour gérer les campagnes multi-canal.

Les outils collaboratifs sont donc devenus un enjeu important. Les marketeurs sont néanmoins pragmatiques car moins de la moitié (46%) des répondants français se déclarent confiants dans le fait que leur département investisse dans les bons outils. Un léger optimisme pousse 55% des sondés à espérer voir le budget des outils de collaboration augmenter jusqu'à 50 000 euros d'ici l'année prochaine.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous de jumeaux numériques de vos produits pour simuler toutes opérations avant de l’effectuer réellement ?