Stratégie

Le DSI de Besançon réclame un circuit du matériel d'occasion plus transparent

Le DSI de Besançon réclame un circuit du matériel d'occasion plus transparent

La Ville de Besançon est lauréat du Trophée Entreprises et Société de l'Information de la Responsabilité Sociétale 2009. Mais continuer son oeuvre suppose une plus grande transparence sur le marché de l'occasion informatique.

PublicitéClaude Lambey, directeur du département technologies de l'information pour la ville de Besançon, est inquiet. Il est dans une impasse. Il aimerait continuer de mener à bien des projets pour lesquels il a besoin de matériels d'occasion. Dans les écoles de Besançon aussi bien que dans celles du Sénégal que la ville équipe, la commune installe des machines récupérées et reconditionnées, pour des questions de budget et d'usage. Or, pour Claude Lambey, il est très difficile aujourd'hui, voire impossible, de savoir quand et comment ont lieu les échanges de matériels d'occasion entre entreprises, brokers et constructeurs. Dans un entretien avec LeMondeInformatique.fr, il en appelle ainsi aussi bien aux entreprises qui renouvellent leur parc qu'aux fournisseurs qui les récupèrent. Il souhaite les sensibiliser à une démarche qui lui tient à coeur. « Bien sûr, les entreprises qui cèdent leur parc de cette façon le font pour une somme inférieure à celle qu'elles obtiendraient d'un constructeur, mais ce type d'actions pourrait néanmoins redonner du sens à leur activité. » Et pourquoi pas se donner une nouvelle image. Lire notre entretien avec Claude Lambey

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous de solutions pour gérer et sécuriser l’ensemble de vos terminaux ?