Stratégie

La multiplicité des solutions de sécurité, un fardeau pour les équipes SOC

La multiplicité des solutions de sécurité, un fardeau pour les équipes SOC
En raison de la surabondance d’outils, plus de la moitié des collaborateurs travaillant en SOC se déclarent submergés par les alertes, selon l’étude Trend Micro.

Pour les équipes chargées de la cybersécurité, la multiplication des outils de sécurité n'apporte pas que des avantages, bien au contraire, comme le souligne une étude de l'éditeur Trend Micro. Pour les collaborateurs travaillant dans les SOC (Security Operations Centers), l'excès de solutions entraîne plutôt une série d'effets négatifs.

PublicitéUne étude réalisée par Trend Micro auprès de plus de 2000 décideurs travaillant dans des SOC (Security Operations Centers) montre que l'excès d'outils a davantage d'effets négatifs que positifs pour les équipes de sécurité. Les résultats soulignent d'abord que la prolifération des solutions est une réalité dans beaucoup d'organisations : en moyenne, les entreprises disposent ainsi de 29 produits différents. Ce chiffre grimpe même à 46 dans les groupes de plus de 10 000 salariés.

Ce volume complique la tâche des équipes de sécurité. 51% des répondants se disent ainsi submergés par les alertes, un chiffre encore plus élevé dans les équipes SOC (54%). De ce fait, 55% d'entre eux n'ont plus confiance dans leur capacité à prioriser et répondre aux alertes, tandis que 27% passent une partie de leur temps à traiter des faux positifs. Les conséquences dépassent même ces enjeux de productivité, avec un impact néfaste sur le bien-être émotionnel des collaborateurs, ressenti par sept répondants sur dix. Conséquence : alors même que 74% des répondants ont déjà été confrontés à une cyberattaque ou s'attendent à en subir une, plus de la moitié (51%) n'utilisent plus la plupart des outils en place. Ils mettent en avant plusieurs raisons : le manque d'intégration (42%), le manque d'experts (39%), la difficulté à rendre ces outils opérationnels (38%), le sentiment d'être dépassé (37%) et le manque de confiance en soi (20%).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’un SOC (Security Operations Center) interne ou externe ?