Tribunes

Jean-Yves Portalier, directeur commercial grands comptes chez SAP : «La gouvernance est basée sur le respect des standards et des processus

PublicitéCIO. Comment percevez-vous l'évolution du rôle des DSI ? Jean-Yves Portalier. Dans notre fonction, nous devons nous adapter à chaque secteur, nous avons un rôle d'accompagnement. Nos principaux interlocuteurs sont les DSI. L'une de leurs missions, c'est de répondre aux attentes des directions métiers, de les aider à atteindre leurs objectifs stratégiques, à être plus compétitives. Ce n'est pas un problème de technologie mais un problème d'urbanisation des SI. En tant que fournisseurs, nous devons être capables d'apporter un éclairage métier : si nous avons par exemple une solution pertinente pour la gestion des pièces détachées dans l'industrie automobile, nous devons pouvoir la montrer. Il y a eu une période autour des années 2000 où le « tout technologique » prédominait, la position du DSI était moins forte. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Le DSI gagne de plus en plus en importance, il siège fréquemment dans les comités exécutifs. Actuellement, il y a un rapprochement très fort entre le DSI et les directions métiers. Dans les grands groupes, on voit même apparaître des directions des systèmes d'information intégrées aux grands métiers de l'entreprise. Vous aurez une entité informatique globale pour le groupe et des DSI pour chacun des métiers. CIO. Y a t-il eu un impact sur votre travail avec l'arrivée du Web ? J.-Y. P. Il y a un impact évident sur la durée de nos cycles de ventes, qui diminue. Ceci génère une proximité beaucoup plus forte vis à vis de nos clients. Nos méthodes de travail ont également changé, notamment dans la gestion des appels d'offres, à travers des portails. Aujourd'hui, tout notre travail s'effectue via Internet : depuis les échanges de données informatiques jusqu à l'outil qui nous permet en temps réel de communiquer avec le client. Maintenant, l'information est disponible à tout moment, à partir de l'ensemble des outils. Maintenant il existe une fluidité et une proximité d'autant plus forte que les outils sont totalement intégrés. CIO. Comment cela se traduit-il chez vos clients ? J.-Y. P. Cela se traduit par des exigences autour de la mise en place de systèmes de gouvernance. Pour moi, la gouvernance est basée sur le respect des standards et des processus. Il y a une normalisation des pratiques de travail avec des méthodologies comme ITIL ou Cobit. La DSI doit avoir des interlocuteurs présents dans l'ensemble de la hiérarchie avec des correspondants pour les différents métiers. A partir du moment, où vous êtes capable d'avoir ce type d'organisation, vous avez une meilleure compréhension du métier et vous pouvez fournir un service adapté service qui est adapté.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Faites-vous appel à des serveurs équipés de GPU (sur site ou dans le cloud) pour accélérer certains traitements ?