Business

Fortune : Bill Gates rétrograde encore d'une place

Après la victoire d'étape de l'éternel second Warren Buffett, qui devient l'homme le plus riche de la planète, Bill Gates rétrogade à la troisième place.

PublicitéCarlos Slim, le richissime opérateur télécoms mexicain, n'aura conservé qu'une année la tête du classement Forbes des premières fortunes mondiales. Warren Buffett, l'éternel second, le 'Poulidor' de la richesse, vient de lui ravir la première place. Forbes estime en effet sa fortune personnelle à 62 milliards de dollars. C'est une surprise, elle a progressé de 10 milliards au cours de l'année, alors que l'entente signée avec Bill Gates, qui prévoit que la fortune du premier sera reversée à la fondation du second, laissait penser que le premier conseiller et mentor du créateur de Microsoft n'était plus dans la course ! Carlos Slim occupe donc désormais la seconde place, avec 60 milliards de dollars. Et il repousse Bill Gates à la troisième place. Les 2 milliards de dollars amassés par ce dernier au cours de l'année n'ont pas suffit à le replacer dans la course vers le sommet, qu'il a quand même occupé durant treize années consécutives. La fortune de Bill Gates est désormais estimée à 58 milliards de dollars. Dans la famille des technos, on notera la quatorzième place de Larry Ellison, le patron et fondateur d'Oracle, avec 25 milliards de dollars. Les deux fondateurs de Google, Sergey Brin et Larry Page, reculent aux trente deuxième et trente troisième places, avec respectivement 18,7 et 18,6 milliards de dollars, Quant aux français, Bernard Arnault occupe la treizième place, avec 25,5 miliards de dollars, et Liliane Bettencourt, dix septième place avec 22,9 milliards, est la première femme du classement. Le classement Forbes confirme enfin la montée en fortune des portefeuilles des nouveaux riches indiens, avec Lakshmi Mittal qui occupe la quatrième place, et russes. De quoi confirmer la chute lente des challengers historiques Walton, la famille qui possède les magasins Wall Mart, et Mars, les fabricants des célèbres barres chocolatées, longtemps challengers de Bill Gates.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’une description des dépendances technologiques pouvant gêner des migrations de certaines briques de votre SI ?