Tribunes

Edito - Bonne année, bon budget !

Edito - Bonne année, bon budget !
Bertrand Lemaire est rédacteur en chef de CIO.

La rédaction de CIO souhaite à tous ses lecteurs une excellente année 2020.

PublicitéEncore une fois, nous avons la chance de voir un premier janvier. Nous pouvons ainsi avoir l'espoir de découvrir une nouvelle année. Dans le marasme et le catastrophisme ambiants, qui nous promettaient mille fins du monde, peut-être aurons-nous enfin une occasion de nous réjouir. Ou de noyer nos peurs et nos aigreurs dans le Champagne. L'exercice des voeux a beau être formel, revenant autant annuellement que chaque saison, il n'en reste pas moins une occasion de s'interroger sur l'avenir et de tirer un bilan du passé.

Comme annoncé l'an passé, 2019 a été très orienté sur l'intelligence artificielle et sur les difficultés de l'intelligence naturelle, c'est à dire notamment de la guerre des talents. Mais quelles seront les tendances que l'on peut attendre en 2020 ? Nous avons d'ores et déjà, à la Rédaction de CIO, tenté d'y répondre au travers de notre programme de conférences. Bien entendu, on retrouvera sans doute en 2020 les grands débats technologiques du moment : faire le bon choix dans le mix cloud privé/public/hybride, sécuriser son SI, faire évoluer ses applicatifs métier... La sécurité devra s'approcher toujours plus selon le prisme de la gestion des risques, les achats en fonction des exigences financières, juridiques et stratégiques. Les données, l'expérience utilisateur, le service client... seront encore et toujours au menu, n'en doutons pas.

La menace du digitalskam

Mais certaines thématiques échappent à ce qu'il est pertinent d'étudier dans une conférence où des DSI précurseurs ou exemplaires viennent témoigner de leurs succès devant leurs pairs. Ces thématiques peuvent être émergentes, trop récentes pour faire l'objet de témoignages de qualité, ou bien au contraire trop classiques, tellement battues et rebattues. Parfois, cela peut être les deux. Et 2020 pourrait ainsi voir renaître de ses cendres, tel un phénix brûlé au réchauffement climatique, le fameux Green-IT. Désormais, il convient de parler d'IT frugale ou bien, comme le Cigref, de « sobriété numérique ».

Comme depuis quelques années le secteur aérien, aujourd'hui dénoncé pour sa production de CO² et menacé par le flygskam (honte de prendre l'avion), le numérique pourrait bien demain être victime de digitalskam. « Comment osons-nous ? » a lancé Bernard Duverneuil en écho à Greta Thunberg lors de la dernière AG du Cigref.

Car si la transformation numérique est un fait, tout comme la révolution des transports, elle peut encore être autant rejetée que l'avion. La responsabilité de ceux qui font les outils (les armes ?) dans les dérives, assumées ou non, est immense. Les usages liberticides (ou potentiellement liberticides) des données et de l'intelligence artificielle (encore elle !) sont autant de menaces sur le numérique que la consommation excessive d'énergie et de métaux rares.

PublicitéDe l'argent pour relever les défis

Et puis, il y a les risques. Un ingénieur qui conçoit une centrale nucléaire est normalement conscient des risques. Il est encadré, surveillé, contrôlé. Un ingénieur qui conçoit un système numérique est-il autant conscient des risques qu'il créé pour lui et pour les autres ? Rien n'est moins sûr. Or, une faille de sécurité peut compromettre la pérennité des entreprises. Une fuite de données peut générer des drames humains. Un piratage peut se révéler être le terrorisme le plus efficient.

Pour relever tous les défis qui se présentent à lui, nul doute que le DSI aura besoin d'argent. Finalement, pour commencer cette année sur une note optimiste, sur un espoir, il ne reste que cela à se raccrocher, un voeu qui s'adresse à Dieu, au PDG : que les budgets s'accroissent !

Bon budget, bonne année à tous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous déjà eu recours à des services de support alternatifs aux éditeurs pour vos logiciels d’entreprise ?