Technologies

Après la crise, le temps du changement

Après la crise, le temps du changement
La crise sanitaire a entraîné une profonde évolution dans l’approche de l’IT.

Selon une étude réalisée pour AWS, l'heure du changement enthousiaste a sonné pour l'IT après la longue crise sanitaire Covid-19.

PublicitéSi la crise sanitaire a fait donné des sueurs froides à beaucoup de gens, y compris dans l'IT, le « temps d'après » semble bien débuté. Et les leçons tirées entraînent finalement des changements intéressants qui enthousiasment les responsables IT, du moins selon une étude réalisée par Coleman Parkes pour AWS. Pourtant, au départ, tout n'était pas rose : 40 % des décideurs français interrogés admettent que leur organisation a eu du mal à s'adapter au cours de l'année écoulée et 45 % ont dû composer avec, sur leur secteur, des nouveaux entrants vindicatifs prenant des parts de marché. Mais cette situation hostile a finalement débouché sur un « monde d'après » souvent meilleur. Pour 85 % des répondants, leur entreprise devait croître en 2021-2022 avec une hausse moyenne de chiffre d'affaires de 21 %. 50 % estiment que leur transformation va se poursuivre au-delà de la fin de la crise sanitaire.

Ainsi, 58 % des répondants français jugent que leur organisation est sortie de la pandémie plus agile, adaptable et confiante dans l'avenir. 60 % ajoutent que leurs organisations en ont profité pour déployer de nouveaux services et outils cloud pendant la pandémie. 39 % avouent avoir utilisé le cloud pour la première fois. Selon les répondants, le cloud permet d'innover plus rapidement (60 % des répondants), d'adapter les modèles pour mieux répondre aux évolutions de la demande (56 %) et, enfin, de réduire leurs coûts d'infrastructure (53 %). 48 % jugent que le cloud est désormais indispensable au fonctionnement de leur entreprise. Selon AWS, « les initiatives de transformation numérique ont été avancées de deux ans et six mois en moyenne. »

Pour réussir dans le monde post-pandémie, 64 % déclarent avoir une stratégie claire pour saisir les opportunités et 62 % reconnaissent qu'ils devront à nouveau adapter leur modèle économique une fois les restrictions sanitaires levées. Malgré tout, 51 % ont des difficultés à associer modèle business et modèle technique, 50 % que leurs collaborateurs sont réticents aux changements opérés et 43 % qu'ils subissent les conséquences d'un manque de compétences disponibles.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des solutions type VPN pour l’accès à distance à votre système d’information ?