Technologies

Adopter les technologies émergentes est un facteur de compétitivité

Adopter les technologies émergentes est un facteur de compétitivité
Les technologies émergentes, bien intégrées dans les entreprises, sont des facteurs importants de compétitivité.

IA, IoT, blockchain... Une entreprise adoptant ces technologies émergentes devient plus compétitive selon une étude Oracle / Enterprise Strategy Group.

PublicitéSelon une étude menée par Enterprise Strategy Group sur la commande d'Oracle, adopter des technologies émergentes (IA, IoT, blockchain...) permet aux entreprises d'être plus performantes et compétitives. Les exemples donnés sont significatifs dans plusieurs domaines-métiers, des finances aux opérations notamment. Selon l'étude, ces technologies sont désormais courantes, 84 % des entreprises en utilisant au moins une. 82 % des entreprises utilisant au moins trois technologies émergentes s'estiment en avance sur leur concurrence.

La fonction Finances, pour commencer, bénéficie largement de l'usage de l'IA et des assistants numériques. Selon l'étude, les erreurs diminuent de 37 %, la productivité s'accroît de 36 % et l'analyse financière s'accélère de 38 %. De plus, 72% des entreprises utilisant l'IA ont une meilleure compréhension de leurs performances globales. Enfin, 83% des cadres dirigeants sont convaincus que l'IA pourra automatiser complètement les processus de clôture comptable dans les cinq prochaines années.

La logistique et les chaînes d'approvisionnement bénéficient aussi de ces technologies émergentes en matière de précision, de rapidité et d'analyse. Les délais de traitement des commandes diminuent ainsi en moyenne de 6,7 jours grâce à l'IA tandis que les erreurs diminuent de 25 %, les ruptures de stocks de 30 % et les arrêts de fabrication de 26 %. La productivité des salariés s'accroît de 28 % et la vitesse d'analyse de 26 % lorsque des assistants numériques sont employés dans la chaîne logistique. L'emploi de la blockchain est, en termes de ROI par rapport aux attentes, un succès dans 87 % des cas. 82 % des répondants s'attendent à de nouveaux bénéfices tirés de la blockchain dans l'année qui vient. Pour 78 % des cadres dirigeants, la fraude pourrait être réduite de moitié grâce à la blockchain.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous recours à des bases de données en mode PaaS ?