Projets

1200 utilisateurs de la Caisse des Dépôts et Consignations basculent sur OpenOffice.org

1200 utilisateurs de la Caisse des Dépôts et Consignations basculent sur OpenOffice.org

Informatique CDC, GIE informatique du groupe Caisse des Dépôts et Consignations, s'est fait aidé par Linagora. Le déploiement s'achève en juin 2009.

PublicitéLe GIE informatique du groupe Caisse des Dépôts et Consignations, Informatique CDC (I-CDC), est opérateur de services informatiques pour la CDC elle-même, CNP Assurances, la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne, de Caceis et de Natixis. I-CDC mène depuis des années une politique de réduction des coûts. Parmi les points de coûts pouvant être réduits, les logiciels bureautiques ont été repérés depuis plusieurs années. De plus, la pérennité des documents créés grâce à ces logiciels est un problème récurrent. L'essentiel de la « mémoire vive de l'entreprise » est en effet issu des documents bureautiques. En 2005, une étude de faisabilité et d'opportunité de la migration d'une suite bureautique commerciale vers une solution utilisant des normes internationales et sans coût de licences est donc engagée. Un pilote est rapidement mis en place avec OpenOffice.org. En 2007, il est décidé de migrer 1200 postes de travail sur deux ans vers OpenOffice.org, le projet s'achevant en juin 2009. Cette suite bureautique libre gère en natif le format normalisé ISO OpenDocument et bénéficie du soutien de Sun, IBM, Novell... ce qui est la garantie de sa pérennité. A ce jour, OpenOffice.org est la seule suite bureautique installée sur 80% des postes de travail concernés et le format OpenDocument est utilisé pour la création de plus de 60% des documents. Le format PDF, non modifiable, est de plus en plus utilisé pour les échanges internes, celui-ci pouvant être généré nativement dans OpenOffice.org. Pour l'aider à la conduite du changement, le support de niveau 2, le packaging de l'application et son déploiement, I-CDC a eu recours aux services de Linagora. Cette migration a été l'occasion d'une réflexion sur l'adhérence applicative (dépendance d'un logiciel métier vis-à-vis d'une application tiers : système d'exploitation, logiciel bureautique...). Désormais, tous les développements effectués en interne doivent impérativement utiliser le format bureautique normalisé OpenDocument.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’outils pour assurer la sécurité de vos données dans le Cloud (type CASB - Cloud Access Security Broker) ?