Viadeo
.
toute l'actualité "Fournisseurs"
neswletterenvoyer contactimprimerrss


L'AFNIC lance ses offres pour accompagner la création de TLD d'entreprises


Edition du 28/10/2011 - par Bertrand Lemaire
L'AFNIC lance ses offres pour accompagner la création de TLD d'entreprises


Les entreprises et collectivités qui souhaitent créer de nouvelles extensions Internet pourront se faire aider par le registre du .fr.

Dès le 12 janvier 2012, de nouvelles extensions Internet de base pourraient voir le jour. Et l'AFNIC, qui gère le ccTLD .fr, a décidé d'aider à leur création.

Les fameux Top Level Domain (TLD) sont actuellement de deux types : les extensions « country code » (ccTLD) nationales ou assimilées (.fr, .eu, .us, .uk...) et les extensions génériques (gTLD) internationales (.com, .org, .net...). Chaque pays a « droit » à son ccTLD, y compris des entités au statut contesté comme la Palestine voire des territoires plus ou moins autonomes comme l'outre-mer français (.re, mq, .gp, .pm...). Mais les autres TLD étaient jusqu'à il y a peu très limités, d'où des querelles durant parfois des années pour obtenir de nouveaux gTLD (.mobi, .xxx...).

Rompant cette tradition remontant aux origines de l'Internet, l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a autorisé en juin dernier la création de TLD reprenant, par exemples, le nom d'un domaine d'activité (comme actuellement le .xxx pour le pornographique), d'une ville (.paris) ou d'une entreprise (.total, .bouygues...). Le gestionnaire du TLD pourra bien entendu créer autant de domaines qu'il souhaite et, le cas échéant, prévoir des bureaux d'enregistrement pour vendre des domaines utilisant l'extension en question.

Les entreprises bientôt propriétaires de leurs propres TLD

Deux types d'utilisateurs peuvent d'ores et déjà être identifiés : d'un côté des organisations qui souhaitent créer un TLD pour leur usage propre, de l'autre des consortiums qui veulent couvrir un secteur d'activité avec des tiers utilisant le TLD pour leurs propres usages. On peut très bien imaginer, par exemple, que les grandes entreprises du CAC 40 ou les multinationales se créent un TLD à leur marque avec un domaine pour chaque filiale. Les grandes villes ou autres collectivités peuvent également vouloir s'offrir une telle possibilité pour marquer leur identité. Paris a d'ailleurs plusieurs fois mentionné son intérêt pour la chose.

Bertrand Louveau, directeur marketing et innovation de l'AFNIC confirme : « pour l'instant, nous avons des discussions des grandes entreprises internationales du CAC 40 et aussi des collectivités locales, conseils généraux ou régionaux qui souhaitent mettre en oeuvre des TLD linguistiques ou culturels comme la Corse, la Bretagne, l'Aquitaine, la Bourgogne, Paris... »

Il reste que créer et administrer un TLD n'est normalement pas au coeur du métier de la plupart des entreprises alors que cela nécessite un savoir faire précis.

L'AFNIC se lance

Pour aider les (grandes) entreprises ou collectivités à sauter le pas, l'AFNIC a lancé trois offres. Celles-ci comprennent deux prestations distinctes.

En amont de l'attribution (...)

Page suivante (2/2) >



En savoir plus

- 20 juin 2011, sur Le Monde Informatique : L'Icann autorise de nouveaux suffixes dans les adresses web


ACTUALITES
A LA UNE
International

Le BYOD épuise-t-il vos collaborateurs ?

30/10/2014 - Une nouvelle étude suggère que les collaborateurs ayant opté pour le BYOD [Bring Your Own Device] peuvent être victimes (...)

Face aux métiers

Eric Dadian (AFRC) : « le DSI ne doit pas attendre qu'on vienne le secouer ! »

30/10/2014 - CIO : Quel est aujourd'hui le rôle du Directeur de la Relation Client (DRC) ?E (...)

>> Toute l'actualité
AGENDA
OpenStack Summit Paris
Du lundi 3 novembre 2014 au vendredi 7 novembre 2014
Palais des congrès de Paris (Porte Maillot)


EVENEMENT PARTENAIRE


Les études CIO/LMI





CONNEXION AU CIO PDF
E-MAIL :
MOT DE 
PASSE : 
   Mot de passe oublié ?



SONDAGE
Votre DSI se sent-il concerné par la relation avec le client final de l'entreprise ?