Projets

VFLI mise sur le SD-WAN pour ses sites

VFLI mise sur le SD-WAN pour ses sites
Younes Ouguerzi, directeur des systèmes d'information et la transformation digitale de VFLI

La filiale de la SNCF, VFLI a décidé de migrer une partie de son réseau vers le SD-WAN de Citrix pour accompagner sa stratégie cloud.

PublicitéLe ferroviaire est en pleine mutation et les filiales de la SNCF n'échappent pas à cette tendance. Pour VFLI (voies ferrées locales et industrielles), l'orientation est clairement vers le cloud à travers Office 365 et les applications métiers hébergées sur AWS. La filiale de la SNCF est un expert du fret ferroviaire avec différentes missions : chargement et déchargement de wagons sur sites industriels, trains de travaux pour la rénovation ou la construction de nouvelles lignes, le tout en gérant 70 sites différents. Sur ces derniers, la partie réseau était assurée par une infrastructure WAN reposant sur des lignes MPLS onéreuses, difficile à gérer et au déploiement complexe. Le groupe était donc à la recherche d'une solution alternative.

Après une recherche, VFLI a choisi la technologie SD-WAN. La virtualisation du réseau étendu simplifie la gestion et l'opérabilité du réseau par un mécanisme de priorisation intelligente et dynamique des flux. Cela optimise l'utilisation de l'ensemble des liaisons disponibles. En l'occurrence, VFLI a tiré profit des communications ADSL, SDSL et VDSL qui doublaient la plupart de ses lignes en fibre optique pour créer son SD-WAN.

Le SD-WAN de Citrix en lien avec AWS

Sur le plan technique, VFLI a choisi le SD-WAN de Citrix (héritage de Netscaler) pour équiper 18 sites. Le spécialiste du fret ferroviaire a procédé en trois temps : le déploiement et le test des équipements pour observer le fonctionnement de son réseau WAN sur des liens internet, le test de l'intégration des liens MPLS et internet, et l'étude de comportement des applications face aux contraintes de déploiement dans le cloud. A l'issue de ces étapes, VLFI a déployé des appliances virtualisées dans AWS et relier les workflows dans le cloud à son réseau.

In fine, 18 sites ont été équipés en SD-WAN et Citrix s'est aussi chargé du transfert des applications du datacenter de VFLI vers AWS. Grâce à cette solution, l'entreprise a pu procéder à l'installation d'un nouveau site à Rouen. En attendant le lien MPLS, elle a installé des routeurs 4G et un lien internet livré en 2 semaines, un temps record auparavant inenvisageable. L'augmentation du débit est également au rendez-vous, explique dans un communiqué, Younes Ouguerzi, directeur des systèmes d'information et la transformation digitale de VFLI, « sur certains sites, nous sommes passés de 8 Mbits/s à 100 Mbits/s. Même dans certains sites industriels à accès très restreint à la fibre optique, la possibilité d'agréger deux à trois liens et passer d'un débit de 2 Mbits/s à 13 Mbits/s est très appréciée ».

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous mis en place un réseau social d’entreprise ou un outil similaire de partage et de collaboration ?