Projets

Une seule plateforme de facturation pour Vinci Energies et ses 1 600 filiales

Une seule plateforme de facturation pour Vinci Energies et ses 1 600 filiales
Le DSI de Vinci Energies, Dominique Tessaro, veut gagner en efficacité et en visibilité avec une facturation centralisée (photo DR).

L'ensemble du groupe Vinci Energies adopte un seul système centralisé de facturation et de commandes avec la solution de Basware.

PublicitéDans la galaxie Vinci, la partie énergies s'occupe de la gestion des bâtiments, des réseaux d'énergie, et des communications voix-données. Un groupe à lui tout seul, fort de 1 600 filiales dans 52 pays, avec une forte croissance externe. La DSI veut rationaliser les processus existants, en imposant notamment une seule plateforme pour centraliser les flux de facturation et de commandes, qu'ils soient clients ou fournisseurs. Un projet conçu à l'international.

D'autres raison plaidaient pour une issue unique. En France, la solution existante n'était plus supportée par son éditeur et, au 1er janvier 2017, toutes les factures devaient être transmises à l'administration par l'intermédiaire du portail Chorus Pro, en format électronique. Vinci Energies travaille beaucoup avec le secteur public. Le groupe doit lui-même dématérialiser ses facturations internes, soit avec sa maison-mère Vinci, soit entre ses différentes entités.

Une équipe projet avec 4 directions

Sur cette base, le DSI Dominique Tessaro a constitué une équipe projet fin 2016 pour une mise en place du projet en mai 2017. Une équipe réunissant des représentants de l'informatique, de la finance, des directions métiers et des achats. Avec deux cabinets conseil pour les épauler : Accenture et Mazars. L'appel d'offres impose au prestataire de démontrer sa capacité à mener un projet à l'international, avec une solution multi-canal et multi-protocoles, valable dans les deux sens, en émission comme en réception. Huit éditeurs se sont vus sélectionnés, Basware a remporté cet appel d'offres.

Le projet a été déployé rapidement. Avec une première phase concernant le remplacement d'une solution en fin de vie et 383 000 factures, elle est mise en place au mois de mai dernier et activée en juillet pour Chorus Pro et des clients en EDI ou par mail et PDF. Il y a un mois, en octobre, c'était le tour des factures internes au groupe. Ce mois-ci, le projet est étendu à huit pays : Allemagne, Australie, Belgique, Espagne, Maroc, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal. Fin 2017, toutes les factures fournisseurs seront concernées. Il restera pour 2018 deux sujets, celui des flux de commandes et l'intégration complète du projet dans l'ERP unique de Vinci Energies.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Les postes de travail de votre entreprise sont-ils virtualisés et accessibles en mobilité ?