Stratégie

Quand 40 ans de laxisme se heurtent à la rigueur du RGPD

Quand 40 ans de laxisme se heurtent à la rigueur du RGPD
De gauche à droite : Florence Bonnet (directrice, TnP), Fabienne Naime (DPO, Axa Partners), Elisabeth Quillatre (DPO, Christian Dior Couture) et François Pellegrini (membre de la CNIL).

A l'initiative du cabinet TnP, des DPO ont tiré un premier bilan du RGPD à l'occasion du premier anniversaire de son application.

Le RGPD (Règlement Général européen sur la Protection des Données personnelles, GDPR en Anglais) ? Pour certains, ce sigle est synonyme de cauchemar. Pour François Pellegrini, membre de la CNIL, le RGPD a eu un effet cathartique car, si certains ont eu peur, « cela signifie que depuis 40 ans les entreprises ne se préoccupaient...

Il vous reste 90% de l'article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Créez votre compte Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’une base de données relationnelle ou colonne sur un stockage cloud public ?