Technologies

Pour 71% des entreprises, un réseau à la traîne peut freiner la croissance

Pour 71% des entreprises, un réseau à la traîne peut freiner la croissance
La cybersécurité fait également partie des axes prioritaires dans la modernisation des infrastructures réseau, selon l’étude de NTT/ Jigsaw Research.

Trop retarder la modernisation des infrastructures réseau peut freiner la croissance des entreprises : c'est l'un des constats qui ressort d'une étude réalisée par Jigsaw Research pour NTT auprès de 1300 professionnels des réseaux dans 21 pays.

PublicitéLa modernisation des réseaux devient une priorité pour ne pas ralentir la croissance des entreprises, comme le montrent les résultats du Global Network Report 2022, une étude récemment publiée par NTT. Pour celle-ci, plus de 1300 décideurs sur les réseaux d'entreprise ont été interrogés par Jigsaw Research dans 21 pays. 71% d'entre eux considèrent ainsi qu'un réseau insuffisamment mature est un frein à l'exécution de leurs activités et deux sur cinq seulement se disent très satisfaits des capacités actuelles de leurs infrastructures réseau. La hausse des coûts opérationnels et de support, la limitation des nouveaux services numériques et l'incohérence des politiques de sécurité sont les principaux risques pointés par les répondants si la modernisation des réseaux est négligée.

Pour ces raisons, plus 90% des sondés indiquent un besoin accru en termes de disponibilité, de performance et de dimensionnement du réseau et 91% s'intéressent à l'usage de l'intelligence artificielle pour optimiser leurs infrastructures, dans une approche AIOps. La sécurité devient également un enjeu primordial pour les entreprises : 95% des répondants investissent dans celle-ci et 92% s'orientent vers des solutions centralisées de sécurité dans le cloud (routeurs, pare-feu...). Par ailleurs, 91% prévoient d'aller vers des approches de sécurité basées sur les identités et le SASE (Secure Access Service Edge).

5G privée et AIOps parmi les priorités

L'étude pointe également des différences de priorités entre les entreprises les plus performantes en termes de croissance et les autres. Ainsi, les organisations les plus avancées placent l'usage des réseaux 5G cellulaires en tête de leurs priorités d'investissement (la 5G privée arrivant quant à elle en 4e place), suivie par les outils AIOps et les réseaux virtualisés (SDN). Pour le reste des entreprises, la priorité n°1 porte sur les solutions cloud de gestion du réseau. AIOps arrive également en seconde place et la 5G privée occupe le 3e rang. Celle-ci est par ailleurs perçue par 86% des répondants comme un outil pour étendre les réseaux locaux.

Enfin, face à la multiplicité et l'échelle des transformations envisagées, 91% des sondés indiquent une préférence pour les modèles de réseau en tant que service (NaaS) en termes de déploiement et de gestion du réseau.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Votre entreprise a-t-elle pour politique de privilégier l’option cloud public pour tout nouveau projet ou déploiement ?