Projets

Pimkie fait évoluer son PGI dans le cloud pour maîtriser ses coûts

Pimkie fait évoluer son PGI dans le cloud pour maîtriser ses coûts
Boris Misse, IT Manager chez Pimkie, a pu se réjouir de la justesse de la préconisation de son intégrateur.

Compte tenu de moyens limités, Pimkie a migré son SAP ECC vers S/4 Hana dans le cloud Microsoft Azure en s'appuyant sur l'intégrateur Delaware.

PublicitéGrâce à plus de 4500 collaborateurs, l'enseigne de prêt-à-porter féminin Pimkie génère un chiffre d'affaires annuel de plus de 500 millions d'euros. Dans une période économiquement tendue, les coûts de fonctionnements ont été fortement réduits et les moyens de la DSI sont, de fait, restreints. L'entreprise disposait d'un SAP ECC on premise, sans équipe interne dédiée depuis 2017 et qui avait déjà connu des incidents, comme un crash du décisionnel fin 2018. Une évolution s'imposait à la fois pour moderniser le PGI mais aussi garantir sa pérennité dans un contexte de coûts contraints. Une migration vers S/4 Hana dans le cloud Microsoft Azure a ainsi été décidée.

Depuis la disparition de l'équipe interne SAP, Pimkie cherchait un acteur tiers pour assurer la TMA. Lors du crash du décisionnel, c'est l'intégrateur Delaware qui avait su refaire le décisionnel attendu en un mois et demi. Logiquement, c'est le même intégrateur qui a été sollicité pour assurer l'évolution et la pérennisation du PGI. Prenant acte de l'existence de machines virtuelles certifiées et pré-configurées pour des installations SAP standards sur cet hébergement, Delaware a recommandé la migration vers le cloud public Microsoft Azure.

Après trois mois de définition et de contractualisation, quatre mois (juillet-octobre 2019) ont suffi pour assurer la migration. La bascule de mise en production du nouvel environnement a tenu en un week-end, début octobre. Delaware, certifié partenaire à la fois Microsoft et SAP s'est occupé de la totalité des opérations. Le projet a abouti en respectant le budget, ouvrant la perspective de nouveaux modules dans le cloud.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous faire appel au cloud public en complément de vos infrastructures internes ?