Projets

Olga adopte un ERP moderne et standard pour accompagner sa croissance

Olga adopte un ERP moderne et standard pour accompagner sa croissance
Pierre Galeron, DSI d’Olga (ex-Triballat Noyal), a voulu remplacer un ERP obsolète avec beaucoup de personnalisations par un outil du marché.

L'industriel agro-alimentaire Olga (ex-Triballat Noyal) a remplacé son ancien ERP par Infor M3 intégré par LTTD Consulting.

PublicitéFondé en 1951 à Noyal-sur-Vilaine (à l'Est de Rennes) par Maxime et Olga Triballat, Triballat Noyal a changé de nom en avril 2022 pour devenir simplement Olga. L'entreprise était au départ une laiterie qui s'est spécialisée dans le bio. Aujourd'hui, Olga est un groupe agro-alimentaire de 1300 collaborateurs, répartis sur 17 ateliers en France et générant un chiffre d'affaires de 335 millions d'euros. Il dispose de nombreuses marques de produits laitiers ou à base de « lait végétal » comme Sojasun, Vrai, Petit Billy, Merzer, Terres et Céréales... et se développe actuellement dans plusieurs pays européens (Espagne, Italie, Allemagne et Angleterre notamment). Pour faire face à sa croissance, son système d'information a été récemment refondu.

En effet, il reposait en grande partie sur un ERP issu de vingt-cinq ans de développements internes. Devenu obsolète et dépassé, cet outil devait être remplacé par une solution moderne répondant aux exigences actuelles du secteur et capable d'accompagner le développement du groupe. Pour accompagner la trentaine de collaborateurs de la DSI d'Olga dans ce vaste projet, l'entreprise a choisi LTTD Consulting. Et l'ERP a été remplacé par une solution du marché adaptée à l'agro-alimentaire, une version verticalisée d'Infor M3.


Triballat Noyal est devenu Olga en avril 2022 et continue d'exploiter ses marques Sojasun, Sojade, Vrai, Petit Billy, Grillon d'Or...

Ce choix a d'abord été motivé, bien entendu, par les fonctionnalités de cette déclinaison d'Infor M3. L'outil répondait bien aux exigences de l'entreprise en termes de gestion financière, d'administration de ventes, de logistique, de gestion de la production... Et il disposait également de références de clients satisfaits dans le même secteur. Enfin, il s'intégrait bien aux autres outils utilisés par l'entreprise. Le projet a débuté en juin 2018 mais a subi des difficultés au moment de la crise sanitaire Covid-19. Soutenu au niveau des directions nationales des deux fournisseurs, le projet a finalement été achevé peu après le début de la pandémie en respectant les délais prévus au départ.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Benchmarkez-vous vos dépenses IT ?