Projets

Logitex construit son entrepôt tout en intégrant son WMS

Logitex construit son entrepôt tout en intégrant son WMS
L’entrepôt de Logitex est le socle d’une offre de services logistiques globale s’appuyant aussi sur un WMS moderne.

La filiale logistique de LPH, Logitex, a déployé le WMS IzyPro d'Acsep tout en construisant son entrepôt de Fort-de-France.

PublicitéEn 2020, le Groupe LPH (Laurent Poyen Holding) a créé une filiale dédiée aux services logistiques, Logitex. Ce groupe est spécialisé dans l'import, l'export et la distribution aux Antilles et disposait déjà de deux entrepôts traditionnels. Logitex vise à assurer la logistique propre des activités du groupe autant qu'à fournir des services à des tiers. Pour cela, la nouvelle entreprise a construit un entrepôt sur le port maritime de l'Etang Z'abricots à Fort-de-France. Ses 1500 m² comportent deux zones : une zone à température ambiante de 850 palettes et une à température dirigée de 450 palettes. Alors que la construction débutait, en septembre 2020, Logitex a fait le choix de lancer l'intégration du WMS simultanément aux travaux de bâtiment. En l'occurrence, c'est le WMS IzyPro d'Acsep qui a été choisi.

Le lancement de l'activité au niveau de qualité attendu supposait en effet, dès le départ, d'être en mesure de gérer l'entrepôt et optimiser le stockage, de traiter les dates limites de consommation et les numéros de lots, etc. Bruno Dervain, DSI du groupe LPH, connaissait déjà IzyPro d'Acsep et, surtout, l'éditeur disposait d'une représentation dans les Antilles permettant un accompagnement local de l'entreprise. L'outil s'avérait à la hauteur des besoins mais sans être non plus surdimensionné ou associé à des outils trop lourds. Pendant que la construction du bâtiment progressait, les équipes de Logitex modélisait les flux en tenant compte des spécificités administratives locales (douane...) et des réglementations selon les types de produits (notamment l'alcool).

Lors du lancement de l'activité en mars 2021, l'ergonomie de l'outil a facilité son adoption par les équipes locales. Selon le DSI, le taux d'erreur est inférieur à 1 % et le premier inventaire fiscal a pu être réalisé par quatre personnes en quelques heures. Par précaution, Logitex a cependant prévu une version dégradé de son fonctionnement, sans accès à l'outil en mode SaaS, afin d'être apte à poursuivre son activité en cas d'incident sur l'accès Internet. D'ici 2024, le fonctionnement de l'entrepôt de Logitex va servir de modèle à la rénovation des deux anciens entrepôts du groupe LPH.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’un portail pour fédérer les demandes d’achat des utilisateurs ?