Technologies

Les tâches ingrates du numérique qui pourraient être robotisées

Les tâches ingrates du numérique qui pourraient être robotisées
La robotisation des tâches permet d’éviter des tâches répétitives et rébarbatives pour les collaborateurs.

Selon une étude OnePoll / Automation Anywhere, de nombreuses tâches manuelles et répétitives sont rébarbatives mais automatisables.

PublicitéChez les employés de bureau, trois heures par jour sont consacrées à des tâches manuelles et répétitives selon une étude réalisée par OnePoll pour le compte de l'éditeur Automation Anywhere. Cette situation n'est pas satisfaisante pour les collaborateurs concernés, qui se plaignent. Evidemment, leurs employeurs pourraient aussi mieux utiliser cette force de travail, les tâches concernées pouvant souvent être automatisées via la RPA (robotisation des processus).

47 % des répondants de l'enquête trouvent les tâches administratives rébarbatives, 48 % que leurs compétences sont sous-utilisées lors de celles-ci. Pour 51 % (80 % en Inde), ce sont des tâches gênant la réalisation des missions prioritaires et, pour 64 %, réduisant leur productivité. Saisie des données, réponse aux mails, classements des documents... sont des tâches particulièrement mal vues alors qu'une robotisation est souvent possible. C'est également à hauteur de 47 % que les répondants affirment que les tâches simples et administratives les obligent à quitter leur poste avec du retard (54 % pour les hommes et 43 % pour les femmes).

Logiquement, 87 % des répondent souhaiteraient que les entreprises investissent davantage dans la robotisation des processus opérationnels manuels répétitifs. Pour 55 %, un poids plus conséquent des tâches rébarbatives serait même un motif de départ. A l'inverse, 85 % seraient tentés de rejoindre une entreprise ayant déjà robotisé les tâches répétitives.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous partager des données avec des partenaires de confiance via des APIs ?