Business

Le coût du cloud dans le brouillard

Le coût du cloud dans le brouillard
Le cloud, c’est bien, mais combien est-ce que cela coûte ?

Selon une étude Opinion.life pour BMC, 40 % des entreprises dans le monde sont incapables de dire combien leur coûte les services cloud.

PublicitéLe cloud est aujourd'hui adoptée assez massivement par les entreprises, qu'il s'agisse de SaaS (comme Salesforce ou Office 365), PaaS ou IaaS. Mais, selon une étude Opinion.life pour BMC, 40 % des décideurs informatiques n'ont pas connaissance des coûts des dépenses opérées par leurs entreprises en matière de cloud. L'approche multi-cloud est, de plus, définie comme étant une approche de cloud hybride par 52 % des répondants, la réalité du multi-cloud étant donc ignorée par la majorité des décideurs IT.

Le multi-cloud sert à répartir le recours à différents services de cloud afin d'optimiser les coûts. Cette approche est donc visiblement incomprise par la majorité des décideurs IT. Malgré tout, les raisons de se tourner vers le multi-cloud sont, pour 45 % des répondants, bien de réduire les coûts, pour 44 % d'accroître l'agilité et pour 40 % réduire les risques. Devant la complexité de la question, 80 % jugent que de nouveaux outils sont nécessaires, 78 % citant l'intelligence artificielle pour arbitrer les stratégies multi-cloud. Cette difficulté avait été soulignée dans un récent dossier de CIO d'où il ressortait le besoin d'embaucher des « FinOps ».

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Certains de vos systèmes sont-ils connectés à des API proposées par des tiers ?