Projets

La Société Générale teste un chatbot pour l'interrogation des comptes en langage naturel

La Société Générale teste un chatbot pour l'interrogation des comptes en langage naturel
SoBot est intégré à l’Appli Lab de la Société Générale.

Grâce à un chatbot géré avec Do You Dream Up, les clients testeurs de la Société Générale interrogent leurs comptes en langage naturel.

PublicitéLe groupe bancaire Société Générale comporte notamment une activité banque de détail en France avec 8,1 millions de clients particuliers et 448 000 clients professionnels, associations et entreprises. Cette activité se veut totalement multicanal : outre les 2113 agences, la banque de détail s'appuie ainsi sur Internet, l'Internet mobile et le téléphone. Si la banque possède bien sûr une application mobile pour tous ses clients, elle propose également une « Appli Lab' » qui lui permet de tester des concepts dans une démarche de co-construction.

Cette application intègre désormais SoBot, un chatbot construit sur une intégration on premise de Do You Dream Up. Ce chatbot permet d'interroger son compte en langage naturel, y compris sur des requêtes complexes comme « Combien ai-je dépensé en transport ces 3 derniers mois ? », « Quelles ont été mes dépenses de plus de 50 euros ce mois-ci ? ». Outre la validation du concept, le passage par l'Appli Lab permet aussi d'éduquer l'intelligence artificielle en vue d'une éventuelle diffusion auprès de tous les clients.

L'objectif est d'améliorer l'expérience client et de devenir « l'interface préférée des clients pour la gestion au quotidien de leur argent ». Ce nouveau mode de relation ayant une ergonomie très naturelle est évidemment disponible 24/7.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Tous les process métiers internes de l’entreprise sont-ils totalement dématérialisés ?