Projets

La Société Européenne de Cardiologie partage plus facilement ses documents médicaux

La Société Européenne de Cardiologie partage plus facilement ses documents médicaux
Avec Web Experience Management, la société Européenne de Cardiologie dispose d'un outil de gestion de contenu web plus puissant.

En s'équipant de la solution de gestion des informations d'entreprise (EIM) Web Experience Management du canadien Opentext, la société Européenne de Cardiologie dispose désormais d'une plate-forme en ligne complète qui contient des données médicales plus facilement accessibles et sécurisées.

PublicitéLa Société Européenne de Cardiologie, plus connue sous le nom d'European Society of Cardiology (ESC), est une association médicale à but non lucratif basée à Sophia Antipolis qui a pour mission de diminuer l'impact des maladies cardiovasculaires en Europe. Regroupant plus de 95 000 cardiologues, cette structure s'articule autour de groupes de travail et de 6 associations sur des recherches et des activités spécifiques de la cardiologie. Tous ces professionnels travaillent sur l'amélioration des soins en partageant et en diffusant des contenus et des ressources professionnelles. Pour atteindre ses objectifs de partage des connaissances, l'ESC devait veiller à la disponibilité et l'accessibilité sur ses sites web de ces éléments. En s'appuyant sur les applications Web Experience Management (WEM) et Semantic Navigation d'Opentext, l'ESC est désormais équipé d'une plate-forme en ligne qui contient des données plus facilement accessibles pour l'ensemble de ses membres.

Un accès restreint pour les cas cliniques et les carnets d'adresses

Supportant les plateformes, les langues et les périphériques d'information d'entreprise les plus courants, WEM est en mesure d'assurer une gestion universelle des contenus. Plus de 120 000 documents relatifs aux soins cardiaques sont déjà en consultation libre sur le site Escardio.org. Ils se voient étoffer chaque année des quelques 6 000 nouvelles présentations consignées lors du congrès européen organisé par l'institution qui compte 30 000 participants.

Aujourd'hui, les données médicales de l'association sont mieux organisés et il est plus facile d'apporter des modifications à l'une des étapes du cycle de vie du contenu, de sa création à sa destruction, a souligné l'association. La plupart des documents mis en ligne sur Escardio.org sont accessibles au public, mais l'institution a récemment entrepris de réserver l'accès à certains contenus à ses membres, à savoir des webinaires filmés, des cas cliniques et le carnet d'adresses de ses équipes.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Les collaborateurs de votre entreprise disposent-ils de communications unifiées aussi bien à leur bureau qu’en mobilité ?