Projets

La Société de Traitement de Presse harmonise ses systèmes d'information en évitant les doubles-saisies

La Société de Traitement de Presse harmonise ses systèmes d'information en évitant les doubles-saisies

La filiale du groupe La Poste avait besoin d'optimiser ses procédures, notamment en évitant les double saisies. Trois systèmes d'information ont ainsi été interconnectés.

PublicitéLa Société de Traitement de Presse (STP) est l'une des huit entités de Viapost, la holding logistique, transport, portage et éco-mobilité du Groupe La Poste. Ses 800 collaborateurs assurent la logistique et l'expédition de 1,2 milliards de journaux distribués sur abonnements par les facteurs de La Poste. Trois systèmes sont, pour cela, nécessaires : la gestion des échanges avec les éditeurs de presse (La Poste), la facturation (La Poste) et l'application de production (Viapost). Les données étaient saisies deux fois pour être incorporées dans les différents systèmes, ce qui impliquait des coûts spécifiques et des risques d'erreurs. Un projet d'harmonisation a donc été mené de 2011 à 2013.

En effet, deux flux de données existent en parallèle : les annonces de dépôts réalisées par les éditeurs de presse (déclaratif) et de l'autre la facturation du flux distribué (par La Poste). Une saisie existait pour chacun des deux flux, source d'erreurs. De plus, STP devait mieux contrôler les dépôts réalisés par ses clients éditeurs de presse.

En 2011 est lancé le projet PEC (Prise En Charge de la presse abonnés). Son but est de rapprocher les deux flux grâce à l'utilisation de codes-barres et d'en profiter pour développer de nouvelles fonctionnalités avancées.

La gestion des dépôts avec intégration des déclaratifs a été mise en production en novembre 2012. En décembre, le calcul de la quantité et de la qualité des dépôts a été déployé à son tour, suivi de la supervision de la prise en charge en début 2013. Pré-facturation et facturation ont été déployées à l'automne 2013 après une phase de stabilisation.

La migration de chaque phase s'est opérée en big bang, sans doublon avec l'ancien système. Il en a résulté quelques soucis de performance rapidement corrigés.

Le projet a été mené en grande partie avec des équipes interne et avec l'apuis de l'éditeur-intégrateur Hardis. Ce dernier est titulaire d'un contrat de Tierce-Maintenance Applicative pour gérer les futures évolutions du nouveau système.

Le coût du projet n'a pas été communiqué.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des solutions d’analyse comportementale capables d’identifier des activités suspectes, qu’elles émanent de l’extérieur ou de l’intérieur ?