Projets

La bibliothèque du Vatican modernise son datacenter

La bibliothèque du Vatican modernise son datacenter
Luciano Ammenti, directeur informatique de la bibliothèque apostolique vaticane, a choisi l'expertise de Panduit pour son datacenter. (Crédit Photo: DR)

Elle recèle des trésors et des secrets. La bibliothèque apostolique du Vatican fascine par la richesse de ses fonds documentaires. Ces derniers sont en cours de numérisation et nécessitent une infrastructure IT en conséquence. Le Vatican a fait appel à la société Panduit pour remplacer son datacenter obsolète.

PublicitéLes chiffres donnent le vertige : 180 000 manuscrits, 1,6 millions de livres imprimés, plus de 8 600 incunables, plus de 300 000 pièces de monnaie et médailles, 150 000 estampes, dessins, gravures et plus de 150 000 photographies. La bibliothèque apostolique du Vatican dispose d'un fonds documentaire exceptionnel avec des pépites comme le codex Vaticanus, l'un des plus anciens exemplaires de la Bible, mais aussi des dessins de Michel-Ange ou des correspondances de Galillée. Elle est devenue un lieu incontournable pour les chercheurs dans les domaines de l'histoire, des arts, de la littérature, du droit, de la philosophie, des sciences et de la théologie.

Ces trésors sont souvent d'une extrême fragilité de part leur ancienneté et sensibles à la lumière, à l'humidité et à la température. Pour protéger les manuscrits, la bibliothèque vaticane s'est lancée dans une vaste entreprise de numérisation. Le point faible de cet exercice était la partie infrastructure IT, car la bibliothèque disposait d'un datacenter obsolète. L'organisme souhaitait le démanteler pour en construire un nouveau plus adapté aux exigences de la sauvegarde du patrimoine documentaire.

Un datacenter à la pointe de la technologie

Luciano Ammenti, directeur informatique de la bibliothèque, souligne qu'il « fallait une solution en prise avec les nouvelles technologies et un fournisseur doté de l'expertise requise pour permettre à la bibliothèque apostolique vaticane d'étendre facilement ses services aux lecteurs des générations futures ». L'institution a donc décidé de confier cette tâche à Panduit. Ce dernier a mis en oeuvre l'infrastructure physique, des ressources logicielles et matérielles et le confinement des allées chaudes pour le nouveau site. Concrètement, le spécialiste des datacenters a installé huit baies type S Net-Access à compartimentation thermique. Sur la partie câblage, Panduit a misé sur une combinaison fibre optique et système de cuivre 10G pour fiabiliser les performances et garantir la disponibilité des applications. A ceci s'ajoute les passerelles SmartZone centralisant la surveillance, la gestion et le contrôle des unités de distribution d'énergie des racks et des capteurs de variables d'environnement sur une adresse IP unique.

Au final, le résultat satisfait le directeur informatique de la bibliothèque, « la technologie Panduit a énormément apporté à notre datacenter en terme d'efficacité, de gestion de l'infrastructure et de disponibilité des données, le tout avec un compromis idéal entre coûts et performances ». Par ailleurs, la durée de déploiement a été réduite et les lecteurs ont ainsi pu profiter rapidement de la fiabilité et des débits élevés du datacenter rénové.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos collaborateurs disposent-ils de communications unifiées vocales/messagerie instantanée/vidéo-conférence sur smartphones ?