Projets

L'Université de Grenoble adopte une bureautique collaborative open-source en ligne

L'Université de Grenoble adopte une bureautique collaborative open-source en ligne
Thierry Champier, responsable de service au sein de la DSIM de l’Université Grenoble Alpes, s’est réjoui d’ajouter de la bureautique collaborative à la GED.

Après un déploiement d'une GED Alfresco et de divers outils pédagogiques, l'Université Grenoble Alpes y a intégré la suite bureautique OnlyOffice.

PublicitéIssu du rapprochement de plusieurs établissements d'enseignement supérieur, l'Université Grenoble Alpes (UGA) accueille, sur ses douze sites, 60 000 étudiants et doctorants, plus de 4 000 enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs et 3 500 personnels administratifs et techniques. Par son histoire, l'UGA n'avait pas, au départ, de politique informatique unifiée et, notamment, ne disposait d'un outil unique en bureautique ou en collaboration. La DSIM (Direction des Systèmes d'Information Mutualisé) de l'UGA et son Service des Usages Numériques Inter Établissements (SUNIE) a mené plusieurs projets pour harmoniser des outils clés. Pour partager et traiter des documents de façon harmonisée, l'UGA a ainsi mis en oeuvre une GED Alfresco. En 2019, il a été décidé d'ajouter une brique mutualisée de bureautique collaborative avec co-édition simultanée. Après un appel au marché, c'est la suite open-source OnlyOffice qui a été choisie.

Le premier critère de choix était la capacité d'auto-hébergé le produit sur les serveurs de l'UGA tout en offrant un accès en ligne et une intégration à la GED. OnlyOffice dispose ainsi en standard du connecteur Alfresco via un plugin. Par ailleurs, le support natif du format OOXML (Microsoft Office) a été apprécié. Déployé au printemps 2019, l'outil est disponible soit via son portail propre soit via Alfresco.

Prévu initialement pour permettre la collaboration inter-sites, l'outil a évidemment été fortement utilisé avec la crise sanitaire. Au delà d'Alfresco, l'intégration a aussi concerné deux logiciels libres : Zotero, logiciel de gestion de références (demande spécifique des enseignants-chercheurs), et Chamilo, une plateforme libre d'apprentissage, de gestion de contenus et de formation en ligne. Au départ, OnlyOffice ne comprenait qu'un connecteur à Moodle, concurrent de Chamilo, et l'UGA a d'abord développé un plugin pour ce dernier avant que l'éditeur n'en diffuse un officiel.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous facilement mettre en place des tableaux de bord opérationnels avec des indicateurs clefs ?