Projets

L'Oréal gère son inventaire par drone

L'Oréal gère son inventaire par drone
Le drone Eyesee et la solution d'inventaire de Hardis Group ont été utilisés par l'Oréal pour son activité logistique de cosmétique. (Crédit Photo : DR)

En Auvergne, la centrale de logistique de l'Oréal Cosmétique a utilisé la solution d'inventaire par drone autonome de Hardis Group. Avec ce système, l'entreprise a réduit son temps d'inventaire par trois.

PublicitéEt si l'avenir de l'inventaire dans les entrepôts était les drones ? Déjà utilisé pour la maintenance de certains équipements (comme dans le cadre de la SNCF pour vérifier la partie haute des wagons), le drone séduit aussi des entreprises comme L'Oréal. L'activité Cosmétique Active International (CAI) est ici concernée. Elle dispose dans la région de Vichy, à Creuzier-le-Neuf, d'une centrale de logistique pour stocker ses produits de plusieurs marques (La Roche-Posay, Vichy, Sanoflore, Roger&Gallet, SkinCeuticals, CeraVe) avant de les expédier dans 50 filiales dans le monde. Doté d'une capacité de 25 000 palettes, la plateforme logistique réalisait chaque année son inventaire à l'aide d'une dizaine de nacelles.

L'Oréal était à la recherche d'une solution plus performante et économe en temps. En juillet 2018, CAI a décidé de nouer un partenariat avec Hardis Group pour tester la solution d'inventaire par drone. Elaboré en association avec Squadrone System, le drone Eyesee intègre des capteurs et un système de géolocalisation indoor. Les caméras capturent les informations des étiquettes logistiques pertinentes pour le contrôle des stocks. Sur sa tablette, l'opérateur visualise les données capturées en temps réel et peut interagir avec le drone, s'il n'a pas relevé la bonne information ou ne trouve pas le code-barres à scanner.

100% des emplacements couverts et gain de temps

A l'été 2018, des tests ont été effectués sur une partie de l'entrepôt de Creuzier le Neuf avec des résultats immédiats. L'entreprise a constaté une réduction par trois du temps et 100% des emplacements à inventorier ont été couverts. Répertorier une palette prend 7 secondes contre quelques minutes pour un opérateur sur une nacelle. « La solution va nous éviter d'arrêter la centrale pendant trois jours pour réaliser l'inventaire annuel et nous permettre d'offrir un meilleur service à nos clients pendant cette période », indique Guillaume Bosselin, directeur de la centrale logistique. En effet, le temps gagné donne aux équipes la possibilité de se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée. Les bénéfices résident également dans l'optimisation de la sécurité et l'ergonomie de travail des opérateurs.

Sur le plan comptable et financier, l'inventaire par drone a été validé par les commissaires aux comptes du groupe l'Oréal. Enfin, suite aux bons résultats du test, CAI va déployer en 2019 ce mode d'inventaire sur l'ensemble de son périmètre. Les inventaires pourront être réalisés au fil de l'eau pour corriger les éventuelles erreurs de stocks tout au long de l'année.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’un outil de collecte unifiée des données type EAI/ESB ?