Projets

L'AP-HP recourt à du scanning 3D pour le contrôle qualité de pièces produites en impression 3D

L'AP-HP recourt à du scanning 3D pour le contrôle qualité de pièces produites en impression 3D
Les imprimantes 3D ont été installées dans l'abbaye de Port-Royal, bâtiment historique voisin de l'hôpital Cochin.

Avec la crise sanitaire du Covid-19, l'AP-HP a recours à l'impression 3D pour produire des dispositifs dont la qualité est contrôlée par des scanners Artec Space Spider.

PublicitéA l'initiative du professeur et chirurgien au CHU Necker - Enfants Malades Roman Hossein Khonsari, l'AP-HP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris) a mis en place au printemps 2020 le service en ligne Covid3D.org pour permettre aux soignants de se fournir en ustensiles imprimés en 3D (lunettes/visières de protection, adaptateurs pour transformer des masques de plongée en respirateurs, etc.) en réponse à la crise sanitaire du Covid-19. Le service a été financé grâce à des sponsors, notamment Kering. Grâce à la mobilisation d'une cinquantaine de médecins, ingénieurs, développeurs, entrepreneurs et membres des secteurs public et privé, Covid3D a été lancé en à peine 10 jours. Mais il restait à garantir la qualité des pièces produites, même si des dérogations particulières ont pu être obtenues sur les modalités formelles habituelles à cause de l'urgence.

Une soixantaine d'imprimantes 3D ont été déployées dans l'abbaye de Port-Royal, bâtiment historique voisin de l'hôpital Cochin. En se basant, soit sur un scan 3D d'un original soit sur des plans, elles produisent en continu des pièces qui sont réunies par lots de 100. Dans chaque lot, un exemplaire est tiré au sort et contrôlé grâce à un scanner 3D. Pour cela, l'AP-HP a fait le choix de l'Artec Space Spider. L'objet est alors comparé à l'original. Si l'exemplaire est validé, le lot l'est. A l'inverse, si l'exemplaire est non-satisfaisant, tout le lot est éliminé. Le process défini dans l'urgence de la crise sanitaire pourrait être pérennisé, notamment pour répondre à d'autres types de crise (zones de guerre, etc.).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Autorisez-vous l’usage de terminaux personnels pour se connecter au système d’information ?