Technologies

L'adoption de solutions open source d'entreprise en hausse

L'adoption de solutions open source d'entreprise en hausse
Selon cette enquête, les solutions open source sont notamment utilisées pour mettre en place des architectures Cloud hybrides.

Une étude Red Hat montre que l'usage de logiciels open source d'entreprise progresse rapidement dans le monde, et pourrait bientôt dépasser celui des solutions propriétaires.

PublicitéDans cette enquête menée auprès de 950 décideurs IT, les répondants sont quasi-unanimes (à 95%) à considérer l'open source d'entreprise comme une tendance importante, avec 39% qui la perçoivent même comme extrêmement importante. De l'avis général, le secteur est en progression, avec 77% des sondés qui prévoient une hausse de leur usage et 22% un usage stable, quand 1% seulement anticipe une baisse.

Dans le même temps, les répondants témoignent d'un déclin assez rapide des solutions propriétaires au sein de leurs départements, en particulier celles reposant sur un modèle de licences, qui demandent des dépenses d'investissement (CapEx) importantes. Si à l'heure actuelle, les logiciels propriétaires représentent encore 42% des parcs en moyenne, ce taux devrait passer à 32% d'ici deux ans, les solutions open source d'entreprise passant quant à elles de 36% aujourd'hui à 44%. Selon les sondés, les solutions open source communautaires devraient également progresser, mais à un rythme moins soutenu, passant de 19% actuellement à 21%.

Des usages pour la sécurité et la gestion du Cloud

Les logiciels open source sont fortement déployés pour moderniser les infrastructures IT (60%), mais aussi pour le développement d'applications (53%) et les démarches DevOps (52%). En termes de types de solutions, la sécurité prédomine (52% des solutions open source installées), suivie par les outils de gestion du Cloud (51%), les bases de données (49%) et enfin le Big data et les applications analytiques (47%).

Interrogés sur les freins à l'adoption de solutions open source, les répondants citent la sécurité du code (38%), le niveau de support (37%) et les enjeux de compatibilité (34%), ainsi que le manque de compétences internes. (33%). Si les préoccupations diffèrent dans le détail (les enjeux de sécurité de l'open source tournent par exemple autour de l'ouverture du code, susceptible de laisser des vulnérabilités visibles de tous), ces questions se retrouvent néanmoins quel que soit le type de logiciel, propriétaire ou open source.

La qualité, premier bénéfice de l'Open Source

En termes de bénéfices, les logiciels open source d'entreprise sont plébiscités en premier lieu pour leur qualité (33%), puis pour leur coût total de possession (TCO) plus faible (30%) et leur sécurité (29%). Ce critère se retrouve donc des deux côtés de la balance, confirmant que l'ouverture du code peut aussi être perçue comme un atout pour les stratégies de sécurité. En effet, les éventuelles vulnérabilités ont ainsi plus de chance d'être détectées et corrigées.

86% des répondants associent l'usage de solutions open source aux entreprises les plus innovantes. Par ailleurs, ces solutions sont également considérées comme un atout pour tirer parti des architectures Cloud, une technologie importante pour favoriser l'agilité de l'IT. Si 63% des sondés disposent déjà d'infrastructures hybrides, plus de la moitié (54%) de ceux pour qui ce n'est pas le cas prévoient d'en déployer dans les deux ans qui viennent.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Sur certaines applications, utilisez-vous des bases non-relationnelles (en colonnes, graphes, clé-valeur…) ?