Stratégie

HP-Mercury : vers une nouvelle guerre de la maintenance ?

HP-Mercury : vers une nouvelle guerre de la maintenance ?

L'eCUME, l'Association des utilisateurs des outils Mercury, n'est pas contente et le fait savoir. Après l'USF, c'est le deuxième club d'utilisateurs à s'insurger contre la maintenance d'un éditeur.

PublicitéLa maintenance des logiciels serait-elle destinée à devenir le grand terrain de lutte entre les éditeurs de logiciels et leurs clients ? Après la longue guerre entre SAP et l'USF (club des utilisateurs de SAP francophones) qui s'est terminée par une victoire quasi-totale des clients, l'eCUME, l'Association des utilisateurs des outils Mercury (rachetés par HP), s'inspire du précédent et hausse le ton contre l'éditeur. Encore une fois, c'est la maintenance qui est en jeu.

La solution Quality Center (QC), qui appartient aujourd'hui à HP, dispose depuis sa version 10 d'une maintenance en deux niveaux : « enterprise » et « premier ». Cette dernière est évidemment plus chère mais l'éditeur y a intégré des fonctionnalités relevant, selon les utilisateurs, de la maintenance évolutive jadis intégrée au contrat de base. Pour HP, bien sûr, la version Premier est un nouveau service mais semble en peine de le démontrer ou, en tous cas, de convaincre ses clients.

La distinction entre deux niveaux de maintenance ressemble donc furieusement à une augmentation de tarifs déguisée.

De plus, l'association des utilisateurs se plaint de la surdité de HP face à ses demandes d'explications. Les relations entre l'éditeur et les utilisateurs se dégradent donc rapidement. Encore une fois, ce n'est pas sans rappeler le démarrage de la guerre de la maintenance SAP-USF.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’environnements big data sur Hadoop ?