Stratégie

Concilier sécurité et agilité reste la priorité des DSI

Concilier sécurité et agilité reste la priorité des DSI
Même en télétravail, la collaboration, l’agilité et la cybersécurité demeurent essentielles.

Selon une étude réalisée à l'échelle mondiale par Censuswide pour Cisco, les priorités des DSI demeurent la cybersécurité et l'agilité business.

PublicitéLa crise sanitaire a certes été un révélateur de tendances lourdes telles que le développement du télétravail mais les contraintes et objectifs des DSI demeurent finalement assez constants, malgré un renforcement de quelques tendances déjà constatées et des variations marginales. Ainsi, selon une étude mondiale réalisée par Censuswide sur la commande de Cisco, si 56 % des responsables IT ont une grande incertitude sur les évolutions futures du travail, 82 % estiment qu'il est essentiel de maintenir la sécurité, le contrôle et la gouvernance des appareils, réseaux, cloud et applications des utilisateurs. L'accès aux applicatifs doit être transparent quelque soit les circonstances pour 79 % des répondants français et 88 % des répondants dans le monde placent la cybersécurité en tête des priorités.

L'excellence de l'expérience utilisateur repose sur la performance des applications (intrinsèque ou liée aux infrastructures - 83 % des répondants dans le monde), l'agilité et le dynamisme des infrastructures (78%) et, bien sûr, une cybersécurité applicative comme des infrastructures garantie dans impact sur la performance (83%). Pour relever ces défis, 48 % des décideurs informatiques français investissent dans les applications cloud, 42 % dans la sécurité des réseaux, 37 % dans la sécurité du cloud et 34 % dans l'infrastructure multicloud pour 2021-2022.

Investir demeure nécessaire

Pour garantir la sécurité, les solutions de type SASE (Secure Access Service Edge) peuvent constituer une solution. Si offrir le choix du cloud utilisé par chacun est jugé important (76%), cela ne doit pas se faire au détriment de politiques d'accès cohérents (83%). Près de 53 % des DSI français ont adopté des solutions SASE parce qu'ils investissaient dans des applications en cloud qui devaient être sécurisées (63 %), parce qu'ils souhaitent rester au fait des meilleures pratiques du secteur (46 %) ou parce que leur personnel va rester réparti sur de multiples localisations (33%).

Même sans cloud à proprement parler, les répondants jugent que l'adoption de solutions « as a service » est essentielle. 64 % ont adopté cette approche, 61 % consommant de façon flexible, 63 % estimant que cela va améliorer leur performance économique et 67 % que les risques seront diminués et les processus simplifiés par cette approche. Un peu moins de la moitié des personnes interrogées en France ont déclaré qu'elles allaient améliorer les compétences de leurs employés actuels 41 % et investir dans des compétences dans de nouveaux domaines (29 %) au cours des 12 prochains mois.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des outils pour prévenir les pertes et vols de données sensibles (Data Loss Prevention) ?