Stratégie

ManoMano choisit le chaos pour éviter le bricolage

ManoMano choisit le chaos pour éviter le bricolage
Stéphane Priolet, CTO de ManoMano, accompagne l’hyper-croissance de la place de marché.
Retrouvez cet article dans le CIO FOCUS n°197 !
Construire un SI efficient pour le business

Construire un SI efficient pour le business

Si le système d'information est au service de l'entreprise, il faut aussi qu'il soit capable de répondre à toutes les attentes des métiers, y compris en termes d'agilité et de coûts. Cela peut passer par une adoption de méthodologies (design thinking, méthodes de développement agile...) mais aussi...

Découvrir

La place de marché dédiée au bricolage et à la maison ManoMano a adopté des démarches radicales tant pour la sécurité que pour la fiabilité. De l'entraînement des collaborateurs à la cybersécurité au chaos engineering, ManoMano tient à garantir sa résilience tout en misant sur des infrastructures full cloud avec AWS et une méthodologie maison pour assurer son agilité. Vendre du bricolage, oui, compter sur le bricolage pour son IT, non.

Fondée en 2013, ManoMano est une pure place de marché dédiée au bricolage, à l'équipement de la maison, au jardinage... Ayant pour objet la mise en relation, sa clientèle est donc double : d'un côté les acheteurs, de l'autre 3600 fournisseurs de produits. Lancée initialement pour le seul B2C, elle propose désormais également...

Il vous reste 96% de l'article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Créez votre compte Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    La chaleur fatale des datacenters que vous utilisez (en propre ou chez un partenaire) est-elle récupérée pour servir à d’autres usages (chauffage, réseaux de chaleur urbains) ?