Projets

BPCE met en place un APM pour garantir la performance IT

BPCE met en place un APM pour garantir la performance IT
Rachid Hmiche, Architecte Référent chez BPCE Infogérance & Technologies, a eu recours à une solution de gestion de la performance applicative (APM).

Pour garantir la résolution des incidents constatés et piloter la performance IT, BPCE s'est doté de l'APM d'AppDynamics.

PublicitéLe Groupe BPCE est issu du rapprochement des réseaux des Banques Populaires et des Caisses d'Epargne. Ses 106 500 collaborateurs servent 31 millions de clients dont 9 millions de sociétaires des banques mutualistes au travers des deux réseaux, de la Banque Palatine, de Natixis et du Crédit Foncier. En 2015 a été créé BPCE Infogérance et Technologies (BPCE IT) en regroupant les activités de production informatique à l'échelle du groupe. L'objet de BPCE IT est de mutualiser les achats et de consolider les infrastructures dans une logique industrielle pour diminuer les coûts tout en renforçant les capacités d'innovation et la qualité de service. Mais, malgré tout, 31 % des incidents signalés par les utilisateurs n'étaient pas résolus au bout d'un mois voire ne l'étaient jamais.

L'enjeu était à la fois de performance interne et de qualité de service client. Rachid Hmiche, Architecte Référent chez BPCE Infogérance & Technologies, était conscient des attentes et du problème récurrent dit « du ping-pong », chacun se renvoyant la balle en cas d'incident. Il fallait donc que BPCE IT puisse détecter rapidement les sources d'incidents pour les traiter et pouvoir consacrer plus de ressources à l'innovation. En particulier, il y avait des problèmes récurrents de performance sur une application historique impactant les clients mais la source n'était pas identifiée.

Importance de l'accompagnement

Après avoir testé plusieurs solutions du marché pendant plusieurs semaines, non seulement sur le plan technique mais aussi sur le licencing et les coûts, BPCE a finalement choisi la solution de gestion de la performance applicative (APM) proposée par AppDynamics. « Nous avons réduit nos temps de résolution de problème de 70 % » s'est réjoui Rachid Hmiche. Outre l'analyse des incidents, la solution permet à tout le monde de disposer des mêmes données objectives sur la performance IT.

Cependant, Rachid Hmiche avertit qu'un APM n'est pas une solution qu'il suffit d'installer. Il faut ensuite la paramétrer et l'adapter aux besoins, notamment en termes de reporting. Un aspect apprécié par Rachid Hmiche a été l'accompagnement de l'éditeur dans cette phase. Selon lui, cet accompagnement est l'une des raisons importantes de la réussite du projet.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Votre entreprise est-elle équipée d’outils de surveillance des événements de sécurité (SIEM – Security Information and Event Management) ?