Stratégie

Expérience des employés et enjeux géopolitiques sur la feuille de route des DSI pour 2021

Expérience des employés et enjeux géopolitiques sur la feuille de route des DSI pour 2021
Selon Forrester, les DSI de groupes internationaux vont revenir à des stratégies IT locales, poussés par des enjeux géopolitiques croissants.

Le cabinet d'études Forrester a dévoilé ses prévisions 2021 pour les DSI. Après une année 2020 éprouvante, d'autres défis attendent les leaders technologiques, qui doivent désormais aider leurs organisations à sortie de la crise.

PublicitéDans ses prévisions pour 2021, Forrester souligne tout d'abord l'importance prise par la technologie pour aider les organisations à affronter la pandémie ainsi que ses conséquences économiques. Selon le cabinet, un cinquième des entreprises qui peinent sur leur transformation numérique risquent en effet de disparaître en 2021. Toutefois, les 30% d'entreprises qui ont réussi à mettre en oeuvre une stratégie numérique centrée sur le client, faisant la part belle au cloud et aux approches plateforme, s'avèrent en bonne posture pour l'année à venir. Ces dernières devraient croître 3,5 fois plus vite que les autres selon le Forrester. Les analystes s'attendent aussi à voir des réorganisations au niveau des comités exécutifs, visant à rapprocher la technologie et les opérationnels. Pour les DSI, cela peut notamment se traduire par le rattachement à une direction des opérations avec une appétence pour la technologie, mais aussi par une promotion à un rôle plus exécutif.

Les enjeux géopolitiques poussent également les organisations à revoir leurs stratégies IT globales, pour les adapter aux différentes régions du monde. De plus en plus, les DSI d'entreprises internationales vont devoir tenir compte des attentes et réglementations locales, en découpant leurs infrastructures et leurs flux de données sur des critères géographiques. De fait, 75% des DSI de groupes multinationaux devront se séparer de certains fournisseurs pour des raisons politiques, de même qu'ils devront travailler plus étroitement avec les responsables des risques et les achats pour ajuster leurs stratégies.

Les DSI peuvent devenir un véritable allié des RH

Par ailleurs, si l'intelligence artificielle figure aujourd'hui à l'agenda de la plupart des directions générales, bien des DSI risquent d'être relégués de côté dans ces initiatives. Selon Forrester, seuls 10% d'entre eux parviendront à jouer un rôle stratégique : ceux qui possèdent une connaissance suffisamment fine de l'entreprise, de ses données et de ses systèmes pour proposer des projets différenciants. Les autres se verront confier la gouvernance et la définition des politiques générales sur l'IA, d'autres encore devront faire appel à des partenaires pour déployer ces technologies à l'échelle.

Enfin, le Forrester estime que les changements dans les pratiques de travail survenus avec la pandémie sont là pour rester. Dans ce contexte, les DSI qui sauront mettre en place des outils performants pour le travail collaboratif et des technologies innovantes au service de l'expérience des employés vont devenir un partenaire clef des RH, contribuant à attirer les talents dans leur organisation.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos équipes sont-elles formées aux spécificités du cloud public ?