Nominations

Le groupe pharmaceutique Guerbet recrute François Nicolas comme CDO

Le groupe pharmaceutique Guerbet recrute François Nicolas comme CDO
François Nicolas rejoint Guerbet, il a 20 ans d'expérience dans des grands groupes et dans une start-up,

Spécialiste depuis 20 ans des technologies pharmaceutiques, François Nicolas rejoint Guerbet comme CDO.

Guerbet est un groupe pharmaceutique, il se définit comme un spécialiste mondial des produits de contraste et de solutions pour l'imagerie médicale. Coup sur coup, il annonce deux arrivées pour renforcer sa stratégie digitale. Celle de François Nicolas comme CDO et membre du comité exécutif et celle de Thibault Viort au Conseil d'Administration (il est chief disruption and growth officer d'Accor).

François Nicolas a passé 15 ans chez GE Healthcare en France et à l'international, évolué ensuite chez Sanofi  pour piloter la stratégie business de la division diabète, avant d'être Chief Operating Officer d'Impeto, start-up créée en 2015, spécialiste d'analyse sudorale et de technologies pour le diabète. « Son expérience et sa connaissance des nouveaux services et produits de santé seront des atouts clés pour accélérer notre croissance dans les solutions digitales en radiologie diagnostique et interventionnelle », commente Yves L'Epine, directeur général de Guerbet dans le communiqué officiel. François Nicolas est polytechnicien, il a 46 ans.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Le stockage de vos données est-il suffisamment performant (rapidité, latence..) pour satisfaire les utilisateurs métier ?