Bibliographies

Réseaux sociaux d'entreprise : pourquoi ? Comment ?

Réseaux sociaux d'entreprise : pourquoi ? Comment ?

Anthony Poncier publie chez Diateino un guide pédagogique sur les RSE.

PublicitéLes Réseaux Sociaux d'Entreprise (RSE) sont à la mode. Dès l'introduction de son ouvrage éponyme qui vient de paraître chez Diateino, Anthony Poncier admet volontiers que ce n'est pas une raison pour en vouloir un chez soi. Quoique... Ce consultant chez Lecko (ex-Useo) est un spécialiste des médias sociaux. Profitant de la forme de la collection 101 questions, qui consiste à construire 101 chapitres autour de chacun une question et une réponse assez brève, Anthony Poncier signe là un ouvrage très pédagogique sur le sujet. Les réseaux sociaux sont nés dans le grand public et leur usage professionnel est loin d'être évident, comme l'un de nos sondages flash récents le rappelait.

Les premières questions abordées reviennent sur les fondamentaux et les définitions de base, toujours utiles à repréciser (médias sociaux, réseaux sociaux, etc.), avant de s'attaquer aux nouveaux outils disponibles. Il s'attache dans cette dernière partie à expliquer les usages concrets de chaque concept abordé (par exemple : pourquoi on créé des blogs professionnels en entreprise) en plus d'une définition précise à chaque fois.

Toute une partie est consacrée aux questions à se poser avant de se lancer dans un projet de RSE, dont deux questions sur les raisons d'être générales avant de poser la question qui peut fâcher : est-ce que le lecteur est prêt, lui (ou son entreprise), à mettre en oeuvre un RSE compte tenu de sa maturité sur une série de questions. L'essentiel de l'ouvrage est cependant consacré au projet RSE de sa naissance (conception, déploiement...) à sa vie adulte (avec son animation quotidienne) et son évolution. Enfin, les trois dernières questions retranscrivent trois témoignages (Lyonnaise des Eaux, MMA, Mines ParisTech), anglés chacun sur un sujet (le pourquoi, les freins, les apports des RSE).

Cette forme très pédagogique en 101 chapitres courts permet de balayer tout le sujet avec un maximum d'efficacité. Le discours est ici concis, direct, sans fioritures. Si ce n'est par les trois derniers chapitres, il en résulte un défaut d'illustration du propos inhérent à la forme choisie. Mais cette forme conviendra sans aucun doute aux décideurs, souvent pressés.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Tracez-vous avec archivage les consentements des utilisateurs à voir leurs données personnelles traitées ?