Tribunes

Recyclage des ordinateurs : qu'advient-il de vos données ?

Recyclage des ordinateurs : qu'advient-il de vos données ?

Curieusement, quand on se débarrasse d'un ordinateur, on oublie qu'il ne s'agit pas seulement d'un assemblage de composants toxiques...

PublicitéLes entreprises françaises sont de bons élèves en matière de recyclage : on estime que 39% d'entre elles confient leur matériel électronique usagé à un prestataire. En dépit de cette conscience environnementale accrue à l'égard de la toxicité des équipements électroniques et de nouvelles réglementations (DEEE), de nombreuses zones d'ombre continuent d'entourer le devenir des données informatiques lorsque ces équipements en contiennent. Un tour d'horizon sur les sites Internet des prestataires en recyclage démontre que les données informatiques sont peu prises en compte, alors qu'elles aussi ont besoin d'être « recyclées ». Détruisez toutes les données Il est indispensable de sensibiliser les entreprises qui recyclent leurs équipements informatiques au risque de diffusion de leurs données. Effacement ne signifie pas destruction. Tout effacer sur les lecteurs de votre ordinateur, ou des dossiers spécifiques, ou vider la corbeille, ou même formater le disque dur ne garantit pas la destruction de vos données. Outre les données et selon les systèmes, l'ordinateur contient des traces des navigations Internet, des emails, des impressions de vos employés... Les fichiers de données effacés, les formatages de disques durs sont récupérables avec des logiciels publics. Des sociétés de service se sont aussi spécialisées dans la récupération de données perdues. L'effacement en tout ou partie du disque dur est insuffisant : il faut détruire les données avec les outils adaptés au type de recyclage. Différents recyclages Des ordinateurs de moins de cinq ans peuvent convenablement trouver un autre usage. Les organisations caritatives, les écoles et beaucoup d'autres organismes dépendent souvent de ces dons car il est trop onéreux pour eux de suivre l'évolution technologique des équipements. Les options donation/reconditionnement impliquent la destruction des données sur les disques durs sans pour autant altérer le fonctionnement du disque dur. Cette destruction des données, ou "effacement sécurisé", est possible avec des logiciels spécialisés. Ces opérations nécessitent plusieurs heures de travail machine par disque dur. Les applications de destruction de données les plus récentes permettent heureusement un fonctionnement de type client serveur qui allège considérablement la charge de travail des administrateurs informatiques (ou des prestataires), en parallélisant les destructions de données et en centralisant leur gestion. L'autre possibilité de recyclage est de démanteler les ordinateurs. Cette option sera mieux servie par une destruction physique du disque dur, plus rentable à grande échelle. On pourra envisager la destruction physique du disque dur par broyage pour les plus grandes quantités (seuls les spécialistes du recyclage sont équipés), sinon la démagnétisation du disque dur avec un équipement de type "Degausser". Cette dernière solution est à l'échelle des moyennes et grandes entreprises si elles ne souhaitent pas sous-traiter la destruction des données préalable au recyclage. On n'est jamais trop prudent pour ses données Quelle que soit la manière dont vous disposez de votre ordinateur, assurez-vous au préalable de savoir qui va s'occuper de nettoyer les données de votre entreprise : assurez-vous des opérations prévues par le sous-traitant pour détruire vos données ; idéalement testez-le avec un échantillon. Imposez aussi des fiches de traçabilité des équipements confiés au sous-traitant. Conclusion L'entreprise d'aujourd'hui cherche à développer une image citoyenne : éthique de l'accès aux données, protection de l'environnement... Pourtant trop de mythes et de désinformation circulent encore sur le devenir des données effacées. Information effacée ne veut pas dire Information supprimée. C'est le message fort à faire passer à l'ensemble des entreprises et leurs employés. Sans cette prise de conscience, les entreprises risquent de mettre en péril la confidentialité de leurs données sensibles. Le recyclage des équipements informatiques doit être perçu comme une avancée positive pour l'ensemble de la société. Mettre en place des procédures simples de destruction de données garantit aux entreprises de réaliser une action utile et citoyenne tout en se protégeant de tout effet pervers.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des bases de données en mémoire pour certaines applications data-intensives ?