Technologies

En moyenne, il faut 15 mois aux entreprises françaises pour faire évoluer leurs processus

En moyenne, il faut 15 mois aux entreprises françaises pour faire évoluer leurs processus
En France, une minorité d’entreprises sont capables d’ajuster en permanence leurs processus analytiques.

Une étude Teradata / Vanson Bourne montre que la plupart des entreprises souffrent d'un manque d'agilité, qui ralentit leurs initiatives de transformation.

PublicitéDans une enquête intitulée « S'adapter ou disparaître : la nouvelle réalité d'un monde hyper numérisé », réalisée par Vanson Bourne pour l'éditeur Teradata, la majorité des répondants (94%) ont observé des ruptures majeures dans leur secteur d'activité. Cependant, près des deux tiers (61%) pensent que leur entreprise n'est pas prête à faire face à l'arrivée de nouveaux concurrents.

En effet, seules 10% des organisations interrogées estiment bénéficier déjà de l'agilité nécessaire pour préserver leur compétitivité. En France, ce taux chute même à 3%, tandis que 88% peinent à transformer leurs processus pour y parvenir. En moyenne, les organisations françaises ont besoin de 15 mois pour accomplir cette transformation, un délai très long quand il s'agit de répondre à des demandes clients en constante évolution.

Optimiser l'accès aux données, un prérequis pour l'IA

L'adoption de technologies comme l'intelligence artificielle (IA) ou le Machine Learning apparaît comme un objectif majeur, citée par 60% des entreprises en cours de transformation digitale. 68% des sondés indiquent par ailleurs que la mise en place de tels outils est en cours dans certaines activités, dont un tiers sont déjà en phase de pilote.

Pour exploiter l'IA à large échelle, l'un des principaux enjeux à résoudre concerne l'accessibilité des données, cité par 45% des sondés. Cette problématique est particulièrement présente en France, où 53% des entreprises collectent et analysent leurs données et informations uniquement lorsque cela est nécessaire, tandis que 7% seulement ajustent leur pratique en continu. Parmi les autres freins évoqués pour expliquer ces difficultés, 47% des répondants français citent la résistance aux changements et la culture d'entreprise, et 37% les limites de la technologie.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Possédez-vous des datawarehouses alimentés par des ETL ?