Tribunes

Edito - Exercez le plus beau métier du monde

Edito - Exercez le plus beau métier du monde
Bertrand Lemaire est rédacteur-en-chef de CIO

Les formations en informatique manquent de professeurs. Au delà d'une activité rémunérée complémentaire, enseigner est une oeuvre d'utilité publique.

PublicitéSelon nos confrères de L'Union, c'est cette fois l'Université de Reims qui va manquer d'enseignants en informatique l'année prochaine. Cette pénurie d'enseignants en informatique fait régulièrement la Une en presse régionale. C'est d'autant plus rageant, comme le soulignent sur Twitter les responsables actuels ou anciens du Cigref et du Syntec, que nul ne met en doute la nécessité de ces formations, garantes de débouchés professionnels pour les étudiants et base de notre économie nationale de demain (et d'aujourd'hui).

Pour l'enseignement secondaire, il existe désormais deux concours de recrutement : capes et agrégation. Mais il s'agit là de postes à temps plein pour enseigner à un public jeune. Même si vous êtes en fin de carrière, vous pouvez cependant vous réorienter totalement vers l'enseignement en passant ces concours : il suffit de ne pas dépasser l'âge légal de la retraite en fin de stage d'un an. Les rectorats peuvent également recruter des contractuels pour des contrats courts pour les lycées professionnels. Dans l'enseignement supérieur, les cours peuvent généralement être réalisés par des enseignants vacataires professionnels en activité. Et c'est ainsi que les professionnels actuellement en activité ont aussi une responsabilité.

La pénurie d'enseignants aujourd'hui, c'est la pénurie de ressources humaines de demain.

Au delà du geste, de l'envie de transmettre un savoir et d'exercer ainsi ce qui est souvent vu comme le plus beau métier du monde, il faut donc voir la nécessité de contribuer à l'enseignement comme un devoir envers nos entreprises et administrations, envers notre pays. Consacrer quelques heures de votre précieux temps à enseigner, c'est préparer l'avenir des entreprises, des administrations, du pays. Enseigner, c'est ainsi créer les ressources humaines dont vous aurez besoin demain.

Et puis, comme le soulignent des professionnels qui enseignent de manière accessoire, se confronter aux jeunes, c'est aussi devoir remettre en cause ses propres savoirs, ses propres habitudes. Devoir expliquer, c'est s'obliger à retrouver les fondements de son savoir. Enseigner amène donc aussi à progresser individuellement. Et, en plus, cela vous permettra de faire connaissance avec les nouvelles générations, celles qui vont de plus en plus peupler vos organisations.

Concrètement, le recrutement des établissements d'enseignement supérieur est normalement opéré par chaque établissement. Celui du secondaire est entre les mains des différents rectorats, par exemple ici pour l'Académie de Paris. Respecter certaines conditions peut être nécessaire (diplômes obtenus, casier judiciaire vierge...). Toutes les informations peuvent se retrouver sur le site dédié du Ministère de l'Education Nationale.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous une visibilité exhaustive sur vos dépenses liées au cloud (SaaS, IaaS et PaaS) ?