Advertisement Le Cigref étudie la maturité des entreprises dans leur usage de l'open-source







 Viadeo
.
toute l'actualité "Chiffres-clés"
neswletterenvoyer contactimprimerrss


Le Cigref étudie la maturité des entreprises dans leur usage de l'open-source


Edition du 13/04/2011 - par Bertrand Lemaire
Le Cigref étudie la maturité des entreprises en terme d'open-source


Le Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises vient de publier une étude sur l'open-source dans les entreprises françaises.

Le Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises a constaté la grande évolution de l'attitude et de l'emploi des entreprises en matière d'open-source. Il a constitué un groupe de travail qui vient de publié son rapport pour faire le point sur les usages et la maturité des entreprises sur ce sujet. Il s'est intéressé à la gouvernance de l'Open Source, à la migration des entreprises vers Open Office, et à la la perception de la maturité de l'Open Source dans les grandes entreprises.

Les processus impactés par l'irruption de l'open-source sont nombreux. Le Cigref les a regroupés sous divers chapitres, de la définition initiale des besoins à la relation quotidienne avec les métiers. L'étude du Cigref passe en revue ce que l'open-source change dans les pratiques professionnelles de chaque acteur.

Le club a repéré 270 outils testés ou mis en oeuvre dans les entreprises, répartis selon 13 familles de solutions. Leur maturité, distinguée en maturité technologique (niveau de solidité technique), maturité d'usage (capacité à répondre aux besoins réels en entreprise) et maturité de moyens (effort à mobiliser pour déployer la solution), est très variable selon les produits concernés. Un produit peut être techniquement mature mais souffrir d'immaturité sur les deux autres points.

La perception des produits open-source en entreprise est parfois un peu étonnante, certains noms génériques (« Linux » par exemple) étant associés à une moindre maturité que des déclinaisons précises (« Red Hat » ou « Suse »). Globalement, les outils d'infrastructures sont jugés plus matures que les applicatifs, même la bureautique (Open-Office, Thunderbird...).

La voie obligatoire de l'étude de l'open-source

De son propre aveu, la non-prise en compte d'une solution open-source dans une étude de choix technologique doit aujourd'hui être justifiée alors que, il y a quelques années, choisir l'open-source était pour le moins risqué pour sa carrière. Les apports principaux de l'open-source, revendiqués depuis plusieurs années par le Cigref, sont d'une part l'emploi de standards et de normes qui garantissent l'interopérabilité et d'autre part une remise en cause des monopoles source de création de valeur, d'innovation et de concurrence.

L'étude du Cigref détaille un exemple de migration vers l'open-source, en l'occurrence vers la bureautique Open-Office. Cet exemple est particulièrement significatif des motivations pour choisir l'open-source autant que des résistances face à ce changement, les utilisateurs étant très attachés à leur bureautique Microsoft.

L'étude complète se télécharge sur le site du Cigref.



AGENDA
Reims : congrès annuel du CESIN
Du mercredi 10 décembre 2014 au jeudi 11 décembre 2014
Centre des Congrès de Reims

CONFERENCES
It tour 2014
02/12/2014

 

EVENEMENT PARTENAIRE


Les études CIO/LMI





CONNEXION AU CIO PDF
E-MAIL :
MOT DE 
PASSE : 
   Mot de passe oublié ?



SONDAGE
Votre DSI se sent-il concerné par la relation avec le client final de l'entreprise ?