Technologies

Huit tendances technologiques pour 2007

Accélération de la mondialisation et de la croissance économique internationale, législations aussi nombreuses que variées, explosion du volume des données, densification des applications et des systèmes d'exploitation, augmentation du nombre d'utilisateurs, problèmes de sécurité. De quoi brouiller la visibilité des CIO en 2007. Pour y voir plus clair, les experts d'EDS ont dégagé huit tendances majeures pour les prochains mois.

1. La mobilité parvient à maturité. Les systèmes et applications mobiles atteignent actuellement un palier en termes de performances. Les progrès devraient ainsi rester limités jusqu'à la prochaine génération de systèmes de communications, de batteries et d'interfaces utilisateurs. 2. Extension de la périphérie. La périphérie (le point le plus éloigné de l'architecture informatique) continuera de s'étendre, modestement en termes de systèmes, mais rapidement en volume. En 2007, les entreprises commenceront à appréhender la valeur que le contexte ajoute au contenu, et les appareils électroniques personnels progresseront notablement en termes d'utilisation et d'applications disponibles. 3. Passage des applications monolithiques aux applications granulaires. Cette évolution résulte de l'automatisation des processus métier. Elle débutera avec les applications d'entreprise et se développera dans le cadre du passage aux architectures orientées service. 4. Sécurité et confidentialité. Les attaques continueront d'être toujours plus subtiles et sophistiquées, et les méthodes de prévention et de parade se rapprocheront de celles du corps humain. Le risque principal continuera de tourner autour des utilisateurs et de leur manque de respect des procédures de protection et de confidentialité. 5. Virtualisation de l'infrastructure. Les PME commenceront à adopter une version simple de l'informatique en «nuage», associant l'ouverture et la puissance de l'infrastructure au système d'information de l'entreprise. Les grands comptes continueront à tenter de comprendre le pourquoi et le comment de l'informatique à la demande. 6. Amélioration de l'automatisation de la prise de décision. Les possibilités de simulation évolueront de l'ingénierie à un usage métier, pour une prise de décision améliorée. Les sociétés les plus à la pointe du progrès commenceront à utiliser des processeurs multi-coeurs, afin de bâtir des modèles de cause à effet d'aide à la décision. 7. Évolution des dépenses depuis la maintenance vers le développement. Sont à l'origine de cette évolution : la rationalisation et la modernisation des applications, via notamment la révision des règles métier, ainsi que l'extraction des processus métier et leur application à des fonctions avancées. La gouvernance tiendra de plus en plus compte des risques liés aux vieux codes qui ne sont plus supportés et requièrent des mises à jour. 8. La personnalisation améliorera la qualité des services. Les informations personnelles seront rendues anonymes pour protéger la confidentialité. Toutefois, dans ce domaine, des compromis se développent afin de favoriser une meilleure adéquation du service, du prix et de la convenance.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Vos serveurs sont-ils protégés par une solution de sécurité complète et à jour ?