Juridique

1er janvier 2018 : seules les TPE échapperont encore à la dématérialisation des factures

1er janvier 2018 : seules les TPE échapperont encore à la dématérialisation des factures
L’époque de Colbert est désormais bien enterrée : l’Etat et le secteur public n’accepteront bientôt que des factures dématérialisées.

L'obligation de facturer le secteur public de manière dématérialisée va connaître une nouvelle phase de généralisation au 1er janvier 2018. Seules les entreprises de moins de 250 salariés vont y échapper encore un an.

La Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) vient de diffuser un courrier électronique à de nombreux contribuables pour leur rappeler une nouvelle phase dans la généralisation de la facturation électronique au secteur public en utilisant le portail Chorus Pro. Au 1er janvier 2018, seules les entreprises de moins de 250 salariés pourront encore envoyer des factures papier à un acteur public. L'an prochain, au 1er janvier 2019, seules les micro-entreprises (moins de 10 salariés) auront encore cette possibilité. La dématérialisation sera totalement obligatoire au 1er janvier 2020.
Bien entendu, les petites entreprises peuvent devancer leur obligation et beaucoup le font. Chorus Pro permet en effet de suivre précisément le stade d'avancement du traitement de la facture. Et le dépôt d'une facture en PDF ou sous forme de saisie d'un formulaire est autorisé.
La DGFiP indique que six millions de factures dématérialisées ont déjà été transmises.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Votre DSI a-t-elle adopté une démarche de type ITIL ?