Comment aligner la stratégie applicative et les besoins métiers ?

Face à l’obsolescence technologique, mais aussi aux coûts importants, aux nécessités d’intégrer le télétravail et au manque d’agilité, les ERP et applicatifs métiers traditionnels sont de plus en plus souvent remplacés. Pour des raisons pratiques, les SaaS sont souvent choisis. Totalement hébergés et maintenus par l’éditeur, les SaaS ont, sur le papier, tout pour séduire. Mais les limites du modèle sont pourtant bien là et peuvent se rappeler au bon souvenir du DSI. D’abord, des besoins métiers pointus doivent être traités en dehors des standards. Cela implique de développer ces logiciels spécifiques, de leur choisir un hébergement (cloud ou non) et de les intégrer à un SI comprenant des SaaS. Dans de tels cas, le recours au low-code / no-code peut parfois offrir une réponse pertinente, laissant une large autonomie aux métiers utilisateurs de la solution. Certains éditeurs de SaaS proposent d’ailleurs des PaaS à cette fin, avec une riche palette d’outils à intégrer et paramétrer pouvant même comprendre de l’IA. Néanmoins, le recours au cloud a lui aussi ses limites, notamment réglementaires avec, au premier chef, la problématique de conformité RGPD. Le SI devient de ce fait de plus en plus hybride à tous points de vue : cloud public/cloud privé/non-cloud, standard / spécifique ou SaaS / on premises.

+50 crédits en participant
à l'étude de la rédaction !

Les crédits vous permettent d'accéder à des contenus premium réservés uniquement aux membres de CIO.
En savoir plus >

Important

Vous devez être connecté à votre compte CIO avant de répondre à l'étude afin de recevoir
les 50 crédits

  • Standardiser les processus classiques

    1

    Disposez-vous d’une solution ERP pour gérer de façon unifiée vos grands processus métier (finance, RH, opérations, logistique…) ? *

  • 2

    Préférez-vous une approche best of breed avec des solutions dédiées à chaque fonction ? *

  • 3

    Avez-vous déjà profité d’une montée de version d’une solution métier pour revenir à des processus plus standards ? *

  • 4

    Avez-vous remplacé certains applicatifs métiers on-premise par des équivalents SaaS ? *

  • 5

    Avez-vous des outils pour moderniser vos applications Legacy et les rendre compatibles avec les standards actuels en termes d’expérience utilisateur ? *

  • Personnaliser et optimiser les solutions différenciantes

    6

    Avez-vous développé vous-même certains applicatifs spécifiques à votre métier dans le cloud ? *

  • 7

    Utilisez-vous des outils low code /no code pour bâtir et adapter certains outils métiers ? *

  • 8

    Avez-vous déjà réécrit certaines applications métiers pour tirer parti du cloud ? *

  • 9

    Utilisez-vous des bases de données en mémoire pour optimiser les performances de certaines applications métiers ? *

  • 10

    Exploitez-vous des technologies d’intelligence artificielle (externes ou proposées par les éditeurs) pour étendre les capacités de vos applicatifs métiers ? *

  • Intégrer les applications métiers

    11

    Utilisez-vous des outils d’orchestration des processus métiers (BPM) ? *

  • 12

    Avez-vous des solutions pour intégrer facilement des environnements sur site avec des clouds privés ou publics ? *

  • 13

    Disposez-vous d’une plateforme de gestion des APIs ? *

  • 14

    Avez-vous des solutions pour faciliter l’accès aux données de vos applications métiers (type data hub, data virtualisation) ? *

  • 15

    Les utilisateurs peuvent-ils accéder de façon unifiée à leurs différentes applications métiers, via des solutions de type SSO ? *

+50
crédits
*Question obligatoire

Abonnez-vous à la newsletter CIO

Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis