Proposé par QUANTUM

Le stockage objet ActiveScale modernise (ou révolutionne) la gestion des gros volumes de données

ActiveScale de Quantum fournit une infrastructure de stockage permettant de conserver d'importants volumes de données sans limite de durée et à moindre coût. Une intégration poussée, des fonctionnalités avancées de répartition des informations et d'autoréparation ainsi qu'une ergonomie simplifiée font d'ActiveScale une solution de protection complète et résiliente.

Le stockage objet ActiveScale modernise (ou révolutionne) la gestion des gros volumes de données

La gestion du cycle de vie de la donnée en la classifiant, en la stockant et en l’archivant vers le support approprié est aujourd’hui l’engagement de Quantum. D’ailleurs, le rachat d’ActiveScale, un spécialiste avancé du stockage objet, par Quantum en mars 2020 s’inscrit dans cette stratégie. « Avec ActiveScale, nous sommes non seulement capables de gérer des gros volumes de données non structurées en toute sécurité sur des longues durées, mais aussi de prendre en charge leur accessibilité avec des SLA conformes aux attentes de nos clients », indique Stéphane Cardot, directeur pre-sales chez Quantum pour la région EMEA. Avec ActiveScale, Quantum cible des entreprises très diverses, des médias qui génèrent de lourdes vidéos aux secteurs industriels et leurs usages autour de l’IoT en passant par la santé (imageries médicales) ainsi que la recherche (voir encadré cas client Genomics England). 

Dans un marché du stockage objet très concurrentiel, ActiveScale se distingue sur plusieurs points dont une meilleure élasticité, l’intégration dans StorNext pour plus de performances, il est donc possible d’aller chercher l’objet dans le système de fichiers StorNext, ou encore l’introduction de la technologie BitSpread pour positionner et répartir les blocs de façon optimale sur le disque. L’avantage de cette technologie est qu’il n’est pas nécessaire de réaliser du reload balancing lors de l’ajout de stockage. ActiveScale se démarque aussi par bien d’autres fonctionnalités dont le GeoSpreading permettant de répartir mathématiquement les données sur trois sites redondants et la technologie BitDynamics de Quantum qui nettoie, vérifie et répare automatiquement les données.

Le stockage objet ActiveScale s’intègre aussi dans des environnements de backup pour plus de protection. Cette solution est certifiée par Commvault, Amazon S3, Atempo et plus récemment par Veeam. « Nous disposons en effet dune certification d’intégration de notre solution de stockage objet sur la partie sauvegarde de Veeam via le programme Veeam Ready », confirme Stéphane Cardot. Précisons que pour lutter contre les ransomwares, Quantum va prochaînement intégrer un module d’immunité (verrouillage de fichiers).

En parallèle, Quantum s’engage vers une intégration plus poussée du stockage objet vers la bande, permettant ainsi aux entreprises utilisatrices de créer un véritable cloud. En quelque sorte, faire du débordement vers la bande pour des raisons de coûts sans être obligé de rajouter du stockage. « Dans ce contexte, nous souhaitons porter les données les plus anciennes du stockage objet sur la bande », admet Stéphane Cardot. A noter que Quantum sort dès ce mois de décembre en France la nouvelle technologie LTO Ultrium de 9e génération dans ses librairies Scalar i6 et Scalar i6000 ainsi que dans ses systèmes d’archivage StorNext AEL.

En outre, ActiveScale est doté d’une interface de monitoring, capable de piloter plus de 200 Po d’informations, simple à utiliser et fonctionnelle. Cette interface est accessible en mode On Premise ou dans le cloud. Quant au support sur trois niveaux fournis par Quantum, il est en français pour plus de proximité. Enfin, la phase d’évangélisation de l’offre ActiveScale passe aussi par les partenaires formés et certifiés par Quantum.   

Partager cet article

Abonnez-vous à la newsletter CIO

Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

La question du moment
Tous les terminaux autorisés à se connecter au système d’information sont-ils équipés d’une solution de sécurité endpoint ?