Proposé par OVHcloud - VMware

Innover dans le secteur de la santé : 3 défis à relever grâce au cloud

Les entreprises du secteur de la santé développent des projets souvent risqués avec des contraintes règlementaires fortes, tout particulièrement en matière de protection des données. Pour répondre à ces exigences ainsi qu'aux besoins croissants de stockage et de puissance de calcul, la mutation vers le cloud est indéniable.

Innover dans le secteur de la santé : 3 défis à relever grâce au cloud

Comme le souligne le rapport de la DGE sur l’e-santé, les nouvelles technologies « permettent aujourd’hui le développement de nouveaux services dans l’ensemble des domaines de la chaîne de valeur ». Du développement de réseaux de neurones au service de l’imagerie médicale jusqu’au recours à l’impression 3D à des fins thérapeutiques, l’innovation dans le secteur de la santé implique des charges de calculs particulièrement importantes.

Booster la performance des systèmes d’information de santé

Les établissements de santé de pointe sont souvent confrontés à des pics de charge inattendus ou des besoins de calcul supérieurs aux capacités sur site, ce à quoi le cloud – de par sa flexibilité et son extensibilité – apporte une réponse naturelle. L’explosion de certaines technologies telles que le séquençage de l’ADN pose également des défis en matière de stockage et d’exploitation. Alors que les coûts liés au stockage des données continuent d'augmenter, de nouvelles solutions doivent être recherchées pour prévenir la perte de ces données sensibles et les problèmes liés à leur mise en conformité.

Un stockage efficace pour les plus grands volumes de données non structurées passe par une plate-forme sécurisée, réversible et basée de façon native sur le cloud, comme le propose OVH avec son offre Healthcare.

« Depuis plus de 5 ans maintenant, notre offre SaaS de plateforme de parcours de santé repose sur l’infrastructure OVHcloud Healthcare et nous permet de délivrer nos services auprès de nos clients acteurs de santé avec un taux de disponibilité et de sécurité très important. Nous apprécions aussi particulièrement la facilité d’évolution des infrastructures OVHcloud Healthcare qui permet de répondre facilement aux évolutions des usages de nos clients »

Christian Gourdin, Directeur Général d’INOVELAN, filiale du groupe Agfa HealthCare

Au-delà des infrastructures de cloud dédiées pour les besoins les plus exigeants en matière de sécurité pour les migrations et hybridation d’applications dans le cloud, OVHcloud propose aussi des services Public Cloud adaptés aux besoins des cloud native. L’offre PaaS proposant des services Kubernetes, Database ou plateformes IA / ML managées basées sur des GPU sont maintenant au catalogue de l’hébergeur roubaisien, et certifiées HDS pour l’hébergement de données de santé.

S’adapter à l’évolution des réglementations relatives à l’hébergement des données de santé

Depuis le décret 2018-137 du 26 février 2018, toute entité qui opère un système d’information de santé pour le compte d’un tiers doit se rendre conforme au référentiel de certification Hébergeur de Données de Santé (HDS), ou faire appel à des prestataires hébergeurs et infogéreur eux-mêmes certifiés.

Rebondissement en 2020, le EU-U.S. Privacy Shield qui réglementait le stockage et le traitement des données européennes par des sociétés basées aux États-Unis a été invalidé par la Cour européenne de justice. Cette décision, dite Schrems II, a fait suite aux préoccupations concernant la façon dont le gouvernement américain peut surveiller des personnes non américaines situées en dehors des États-Unis[1]. « La décision de la Cour européenne de justice a donné lieu à des incertitudes importantes en supprimant les bases juridiques relatives aux transferts de données à caractère personnel de citoyens européens par des entreprises non-européennes, rendant les organisations de santé susceptibles de faire l'objet de poursuites. En outre, les organisations de santé ne sont pas toujours pleinement conscientes des implications contractuelles qui les lient avec leurs fournisseurs de services de cloud non européens susceptibles d’utiliser les données de leurs clients organismes de santé européens pour entrainer leurs solutions d'intelligence artificielle et d'apprentissage automatique. Cela peut présenter un risque pour la souveraineté des données de santé, portant atteinte à la confiance envers les organisations de santé perdant ainsi par inadvertance le contrôle de leurs données et enfreignant le RGPD. » explique Silvia Pai, Research Director for Health Insights en Europe du le cabinet de conseil IDC.





OVHcloud a régulièrement communiqué à ses clients et prospects ce changement depuis juillet 2018, et l’hébergeur garantit à ses clients l’impossibilité de transférer leurs données hébergés chez le fournisseur de cloud en Union Européenne vers les Etats-Unis, qui ne sont donc pas concernés par ce problème, contrairement à certains de ses concurrents.

Nouveau rebondissement en mai 2021 avec l’annonce de l’État français de sa doctrine Cloud au Centre dont l’objectif est de faire du cloud un prérequis pour tout nouveau projet de l’administration française, y compris les établissements de santé. La qualification SecNumCloud de l’ANSSI devient un prérequis pour les fournisseurs de cloud adressant les marchés publics. Avec son offre Healthcare, comprenant près de 80 services IaaS et PaaS dont une grande partie sont certifiées HDS et l’offre Hosted Private Cloud powered by VMware déjà qualifiées SecNumCloud. OVHcloud entend avec ces services contribuer à l’accélération de l’innovation et du développement de la e-santé en France et en Europe, tout en sécurisant la croissance des acteurs, grands groupes ou start-up.

Exister dans la multitude

La filière e-santé est un secteur émergent et stratégique représentant des industries et des services très diversifiés. Les acteurs émergents qui souhaitent valoriser leur démarche de sécurisation des données ont parfois du mal à se distinguer. C’est en partant de ce constat qu’OVHcloud a mis en place une marketplace visant à réunir l'ensemble des offres d’un écosystème d'entreprises partageant la même vision d’entraide, de partage et de co-construction. Le but est de favoriser l’émergence d’un écosystème « vertueux » autour de solutions SaaS et PaaS d’éditeurs de solutions de santé hébergées sur les infrastructures OVHcloud. Les éditeurs partenaires bénéficient ainsi d’un canal supplémentaire pour proposer leurs services et gagner en visibilité. De leur côté, les acheteurs ont l’opportunité d’accéder à un éventail de solutions labellisées « Open Trusted Cloud », une garantie supplémentaire pour la protection des données.

OVHcloud travaille par ailleurs avec plusieurs dizaines d’infogéreurs certifiés HDS membres de son Partner Program, et donc à même de mettre en relation des clients proposant des applications manipulant des données de santé avec des sociétés en mesure de les accompagner, afin de proposer des services 100% conformes aux réglementations.

[1] Section 702 du Foreign Intelligence Surveillance Act, Executive Order 12333 et Presidential Policy Directive 28

Partager cet article

Abonnez-vous à la newsletter CIO

Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

La question du moment
Benchmarkez-vous vos dépenses IT ?