Proposé par Fuze

Flexibilité et optimisation du temps de travail : comment s'adapter aux nouveaux modes collaboratifs

Avec les nouvelles mobilités, la généralisation du télétravail et l'internationalisation des entreprises, l'organisation du travail est un sujet de plus en plus complexe. Les entreprises sont souvent mal équipées pour répondre à ces défis, qui ont un réel impact sur la productivité de leurs salariés. Quelles sont les technologies qui garantissent le meilleur cadre de travail possible aux salariés ?

Flexibilité et optimisation du temps de travail : comment s'adapter aux nouveaux modes collaboratifs

L’ère où tous les collaborateurs d’une entreprise effectuaient des semaines de travail complètes à leur bureau est révolue. Nombre d’entre eux ne souhaitent plus se conformer à une organisation qu’ils jugent dépassée, et adoptent un mode de « travail à la demande ».

Les attentes des collaborateurs en matière de flexibilité du travail

A l’occasion d’une grande étude menée dans le monde entier auprès de 6600 collaborateurs d’entreprises de plus de 500 personnes de secteurs très divers, des salariés ont été interrogés sur leurs attentes en matière d’organisation du travail.

Il en ressort plusieurs grandes tendances :

• Un désir de flexibilité

Neuf collaborateurs sur dix souhaitent pouvoir démarrer ou terminer leur journée à des horaires flexibles. Ce souhait va même au-delà, car 69 % des personnes interrogées dans le monde et 62 % en France aimeraient pouvoir répartir leur temps de travail sur la semaine, le mois ou même l’année.

Une majorité des collaborateurs (57 % dans le monde et en France) affirment même préférer travailler sans horaires fixes. Enfin, plus d’un tiers d’entre eux (36 % dans le monde et 38 % en France) se déclarent attirés par le statut freelance ou les missions de courte durée.

  • - Une recherche d’équilibre
Là encore, la quasi-totalité des collaborateurs (95 % dans le monde et 92 % en France) ont en tête l’équilibre vie professionnelle/ vie privée quand ils recherchent un emploi.

Près de la moitié d’entre eux, 43 % dans le monde et 45 % en France, établissent un lien entre cette quête du bien-être au travail et leur désir de flexibilité. Ils sont même plus d’un tiers (37 % dans le monde et 34% en France) à avouer que des horaires plus flexibles leur permettrait de mieux assurer leurs responsabilités familiales.

  • - Un appel aux dirigeants
L’importance accordée à la souplesse de l’organisation du travail se confirme ; 87 % des collaborateurs affirmant que le choix du lieu et des plages horaires est important. 84 % des salariés, et 75 % en France jugent, par ailleurs, être plus productifs en dehors du bureau s’ils disposent des outils adaptés.

La moitié des répondants (50 % exactement en France) estiment cependant que les dirigeants n’encouragent pas cette organisation du travail, et la même proportion d’entre eux (51 % en France) affirment ne pas avoir accès aux technologies adaptées au télétravail.

 

Comment assurer une continuité dans la collaboration ?

L’émergence de technologies telles que l’apprentissage automatique (machine learning), l’intelligence artificielle (IA), l’informatique distribuée (edge computing) ou l’Internet des Objets (IoT) annonce un bouleversement de l’organisation du travail dans les entreprises, mais leur adoption concrète tarde à être mise en œuvre. En effet, les dirigeants sont parfois frileux quand il s’agit d’adopter pleinement ces innovations. Ils s’en tiennent à des solutions obsolètes et inadaptées aux besoins des salariés.

Pour répondre aux attentes légitimes des collaborateurs, il est donc indispensable de disposer d’outils collaboratifs performants.

Accompagner la transformation digitale

C’est au niveau de la direction des entreprises qu’une gouvernance en matière de communication doit être impulsée, pour permettre aux DSI de mettre en œuvre ces changements technologiques.

  • - L’alignement des outils entre les salariés qui sont dans les locaux et ceux en télétravail est un prérequis indispensable à l’adhésion de tous à cette transformation.
  • - L’accompagnement des salariés dans ce processus est une condition sine qua non à l’adoption de ces nouveaux outils.

Les communications unifiées, pour allier flexibilité et performance


Ces solutions présentent des avantages indéniables :

  • - Une centralisation des services voix, vidéo, messagerie instantanée et du partage de contenus dans une seule application, pour une expérience utilisateur optimale et une fiabilité inégalée,
  • - Une réduction drastique des frais de télécommunications et de déplacement des salariés, qui peuvent travailler de chez eux sans aucun obstacle,
  • - Augmentation de la productivité : les appareils personnels sont parfaitement intégrés aux dispositifs de communication des organisations,
  • - Amélioration de la collaboration interdisciplinaire : le travail collaboratif est facilité et la prise de décision accélérée,
  • - Sécurisation des données : le risque que les collaborateurs communiquent via des applications de messagerie non sécurisées est éliminé.
 

Pour en savoir plus sur les communications unifiées : https://fr.fuze.com/

Par Guillaume Dethan, Vice-Président Régional de Fuze France

Partager cet article

Abonnez-vous à la newsletter CIO

Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

La question du moment
Pouvez-vous contrôler qui accède aux données de façon suffisamment fine ?