Proposé par Tableau

Comment choisir la bonne technologie pour mener une réelle transformation ?

Revoyez vos critères pour choisir une solution qui provoquera un réel changement. De nouveaux éléments sont à prendre en considération.

Comment choisir la bonne technologie pour mener une réelle transformation ?

À l'ère de la transformation numérique, la pression s'accentue sur les responsables IT pour qu'ils alignent les initiatives sur les résultats et la stratégie métier. Ils peuvent toutefois s'appuyer sur les nouvelles technologies pour y parvenir. Il serait tentant de simplement choisir une solution et de voir ensuite ce qu'elle peut apporter. Si votre objectif est de provoquer le changement dans toute l'entreprise, la méthode traditionnelle d'évaluation des technologies ne vous aidera pas, car elle fait partie du passé. Tenez-en compte au moment de revoir votre liste de critères pour réussir votre transformation.

La technologie est-elle capable de vous aider à résoudre vos problématiques métier ?

Les fonctionnalités et capacités sont bien sûr essentielles lors du choix des technologies. Toutefois, aucune liste de critères ne permet de savoir à l'avance si un composant logiciel provoquera le changement ou favorisera l'innovation dans votre entreprise.

Distinguez les résultats des méthodes : Innover implique parfois de s’éloigner des approches traditionnelles. Pour rester compétitif, exploiter les données est nécessaire. Les tableaux de bord sont souvent la principale méthode utilisée pour partager des informations analytiques dans toute l'entreprise. Pourtant, ce n'est pas un tableau de bord que l'utilisateur recherche, mais des insights. Une solution véritablement innovante peut s'écarter de ces workflows classiques et générer de la valeur d'une tout autre façon. Grâce à l'analytique moderne, les personnes qui connaissent le mieux leurs données ont la possibilité de les explorer et ainsi de faire émerger d'autres insights.

Cherchez à faciliter la collaboration pluridisciplinaire : cela réduit le cloisonnement et rapproche les employés qui peuvent alors partager des informations, des idées et bonnes pratiques. Par exemple, la mise en place d'un système ERP dans le cloud vise avant tout à intégrer les systèmes des différentes divisions. Connecter des personnes et des systèmes favorise également l'innovation, car cela fait émerger de nouveaux cas d'usage, de nouvelles utilisations et de nouvelles façons d’exploiter les technologies ou les informations partagées. Prêtez attention aux nouvelles pratiques collaboratives qui émergeront au fil du déploiement et sachez en tirer parti.

Ne négligez pas l'importance du « fun » et de la créativité : les outils qui libèrent la créativité tout en fournissant des fonctionnalités puissantes et flexibles sont bien plus captivants. Les utilisateurs préfèrent des interfaces simples qui leur permettent de relever des défis complexes en laissant parler leur créativité. Ils peuvent ainsi concentrer leurs efforts sur les problématiques métier qui se présentent, plutôt que de perdre des heures à apprendre le fonctionnement de la technologie. Si une formation est nécessaire, ils sont plus enclins à s'investir et à développer leurs compétences lorsqu'ils apprécient particulièrement l'expérience utilisateur proposée. Une solution suscitant un engagement fort peut également donner lieu à des expériences fortuites bien plus pertinentes, qui permettent non seulement de résoudre les problèmes connus, mais également de découvrir et d'explorer des inconnues non identifiées.

Au-delà des aspects techniques et fonctionnels, quels facteurs prendre en compte ?

Même avec l'outil le mieux adapté à votre situation, vous ne pouvez pas imposer la transformation. Vous devez limiter les risques et orienter la gestion du changement dans la bonne direction, sans quoi vous ne pourrez pas tirer profit du potentiel de votre nouvelle technologie. Même pour des produits qui vous paraissent « standardisés », vos critères d'évaluation habituels ne suffisent pas. Vous devez également tenir compte de plusieurs facteurs extérieurs essentiels susceptibles de protéger votre investissement :

Pensez à l'adoption, à la croissance et à l'assistance : De quelles ressources disposez-vous pour faciliter l'intégration des nouveaux utilisateurs et le développement constant de leurs compétences ? Si vous parvenez à mettre en place un centre de formation pratique rationalisé pour que chacun puisse progresser à sa manière en interne, vos utilisateurs comprendront beaucoup plus vite la valeur ajoutée de la nouvelle technologie. Voyez également ce que peut apporter la communauté au sens large. C'est souvent un facteur de différenciation déterminant.

Reconsidérez le rôle de la gouvernance : la gouvernance est vitale pour garantir la protection des biens de votre entreprise. La solution que vous choisissez doit permettre la mise en œuvre d’une gouvernance adaptée à vos directives. Avec la bonne stratégie, la gouvernance peut faire office de garde-fou : les utilisateurs ont la garantie d'utiliser correctement les ressources, sans risquer de provoquer un problème dans un système. Assurez-vous cependant de ne pas imposer trop de restrictions. Cela les inciterait à contourner les processus mis en place afin d'adopter clandestinement d'autres solutions.

Faites appel à un prestataire capable d'évoluer en même temps que vous : avec l'évolution des exigences métier et du paysage technologique, vous ne pouvez pas garantir que vos solutions actuelles répondront à vos besoins futurs. C'est pourquoi vous devez trouver des prestataires qui offrent des technologies flexibles capables d'évoluer en même temps que les besoins des clients et les changements du secteur. Le fournisseur capable de s'imposer dans la durée est celui qui propose des environnements ouverts conçus pour l'intégration et qui privilégie des solutions couvrant tout l'écosystème des stratégies technologiques.

Comment identifier les technologies ayant un potentiel de transformation ?

Aujourd'hui, toutes les technologies ne portent pas la promesse d'une grande métamorphose de l'activité. Les téléphones et les systèmes de conférences par exemple, même s'ils sont essentiels au bon fonctionnement de votre entreprise, ne vont pas provoquer une transformation numérique. Alors, comment identifier les bonnes technologies, celles qui nécessitent une évaluation approfondie ? Voici quelques pistes :

Faites équipe avec vos différents départements : pour l'évaluation, vous pouvez vous appuyer sur le savoir-faire des utilisateurs. Par exemple, si vous envisagez d'acheter un logiciel d'automatisation marketing, demandez aux membres de l'équipe marketing quels sont leurs besoins et attentes. Poussez-les à exprimer leurs souhaits et ne les limitez pas à une liste de critères : ils ne connaissent pas forcément toutes les fonctionnalités offertes par les diverses technologies.

Échangez avec les prestataires de ce secteur : pour rester au fait des innovations du marché, entretenez des relations avec les fournisseurs. Méfiez-vous des solutions ou des tendances qui ne sont que des imitations et ne résolvent aucune problématique réelle. Conseil : comparez les promesses marketing à ce que peut réellement faire une solution à travers des études de cas ou les avis des clients.

Échangez avec vos homologues et des utilisateurs confirmés : de nombreux responsables IT participent aux conférences et évènements du secteur. Mais prenez-vous aussi le temps d'échanger avec des personnes qui utilisent réellement les solutions que vous évaluez ? Vous pouvez assister à des évènements proposés par des groupes d'utilisateurs ou la communauté pour en savoir plus sur leurs stratégies, leurs difficultés et leurs expériences avec la technologie en question.

Dernière remarque : durant votre évaluation, vous allez accumuler beaucoup d'informations et entrevoir quelles solutions répondent le mieux à vos besoins. Cependant, n'oubliez pas de tester les fonctionnalités qui ne vous sont pas indispensables, mais qui pourraient se révéler utiles. En sortant du périmètre de vos cas d'utilisation actuels, vous pouvez découvrir des opportunités très intéressantes de croissance ou même de transformation disruptive.

Visitez notre site Web pour en savoir plus sur le rôle déterminant de l'IT dans la transformation de l'entreprise, les aspects techniques à prendre en compte pour une plate-forme de données numérique et plus encore.

Présentation de l'auteur : Charles Schaefer, Head of Market Intelligence, Tableau
Charles Schaefer dirige les activités de Market Intelligence chez Tableau. Depuis près de 10 ans, il suit l'évolution rapide du marché de la Business Intelligence (BI) et de l'analytique. Son expertise ne s'arrête pas là : il contribue également à la stratégie concurrentielle et au positionnement de la plate-forme Tableau. Il travaille en étroite collaboration avec les responsables des ventes, du marketing et de la gestion produit dans le but de stimuler la compétitivité de l'offre Tableau qui ne cesse de s'étoffer. Avant de rejoindre l'entreprise, il avait pu constater la puissance de Tableau en tant qu'analyste et chargé de recherche. 

Partager cet article

Abonnez-vous à la newsletter CIO

Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

La question du moment
Disposez-vous d’un PRA/PCA régulièrement réévalué et mis à jour ?