.

OPTIMISER LES BUDGETS ET LES COMPETENCES DE LA DSI

Les nouvelles frontières de la DSI

Sous la pression économique et à l'heure du renouvellement des générations, les DSI doivent rationaliser leurs coûts tout en délivrant au meilleur coût l'informatique adaptée au développement de l'entreprise. Il s'agit alors de reconfigurer les fondamentaux de la DSI : refonder la gouvernance, rénover les méthodes de travail et les compétences des équipes, optimiser son Sourcing et ses achats, tout en favorisant l'émergence d'une connaissance collective et d'échanges matriciels sous l'impulsion des réseaux sociaux. 

VIDEOS DE LA CONFERENCE
Les vidéos de cette conférence seront bientôt disponibles
PRESENTATION DE LA CONFERENCE

Les enjeux

Les attentes vis-à-vis de la DSI changent profondément avec la transformation numérique de l'entreprise, la montée en puissance du Cloud Computing, la progicialisation et la généralisation de l'outsourcing. La maîtrise des coûts est plus que jamais centrale.

En parallèle, l'arrivée de la génération Y introduit le besoin d'un management rénové qui s'appuie sur les atouts des médias sociaux.Dans tous les cas, la DSI doit répondre présent face à ces nouvelles demandes et disposer des bonnes compétences.

 

L'évolution numérique des entreprises

La numérisation s'empare de tous les métiers de l'entreprise à l'heure où de nouvelles applications s'imposent comme le Big Data ou l'accès en mobilité au système d'information des clients ou des collaborateurs.

Le directeur marketing gère des projets informatiques de plus en plus pointus dans les entreprises tournées vers le consommateur final. Le DSI doit se rapprocher du CMO (Chief Marketing Officer) afin de proposer les bonnes compétences.

 

Le management à l'époque Y

En parallèle, la génération Y diffuse ses nouveaux modes de travail appuyés sur l'usage des médias sociaux et de la mobilité, via ses propres terminaux (BYOD). Les managers de la DSI et de l'entreprise doivent apprendre à tirer le meilleur parti de ces nouveaux outils de collaboration.

 

La maîtrise des coûts et des processus

L'informatique est sous la pression des contraintes économiques. Elle doit démontrer qu'elle délivre la valeur ajoutée attendue par les métiers à un tarif compétitif. La DSI dispose de plusieurs leviers d'action dont le recours à l'externalisation, l'outsourcing, l'offshore, les CSP (Centres de Services partagés) et le Cloud Computing.

De nouvelles compétences sont nécessaires afin que cette DSI « ensemblière » fonctionne. Elle doit disposer de gestionnaires de contrats, de service managers, de développeurs agiles, de négociateurs, d'architectes, d'urbanistes, de spécialistes de la sécurité, etc ...

Les programmeurs et les chefs de projets bien formés et efficaces sont indispensables. L'informatique accélère son évolution et réclame des développeurs formés aux plus récentes technologies qu'il s'agisse de mobilité, de Big Data, ou de numérique au sens large. 

 

Les méthodes et les référentiels

S'appuyer sur des cadres ou des référentiels permet d'être le plus efficace sans réinventer la roue. Les plus connus sont l'ISO 20 000, itil, CMMI, Cobit, eSCM, Togaf, les méthodes agiles, ABC/ABM, ...

Les alliés du DSI

Dans sa démarche de gestion du changement, le DSI doit être bien accompagné et se faire des alliés. Il doit alors s'appuyer sur la direction des achats ainsi que sur la DRH. Il se rapprochera également des métiers via des structures ad hoc.

Jeudi
27 juin 2013

Centre d'affaires Paris Trocadéro
Paris 16e

8h30 - Accueil - Petit déjeuner

9h00 - Ouverture - Le pilotage économique de la DSI et la gestion des compétences, par Benoit Darde, Directeur chez Solucom

9h20 - Intervention partenaire

9h40 - Table ronde - RH : les nouvelles compétences dans la DSI et comment faire évoluer les équipes ?

Les questions suivantes seront traitées lors de cette table ronde :

-       La place des développeurs informatiques dans la DSI

-       Les nouveaux profils de la DSI amenés par le Cloud, l'offshore, l'externalisation et les CSP,

-       Les compétences pour conduire la numérisation de l'entreprise, la mobilité et le Big Data,

-       La place des référentiels (eSCM, ISO, Cobit, CMMI, Scrum, XP, ...)

-       L'usage des réseaux sociaux d'entreprise comme outil de management

-       La GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) à la DSI

Avec la participation de :
- Florian Bucher,
Co-fondateur et DGA de 42, la nouvelle école de formation des développeurs lancée à la rentrée 2013-2014
- Michel Gachon, Group Vice-President Application & Systems de Lafarge, pilote du groupe RH du CIGREF
- Gilles de Richemond, Directeur Technologies de VoyagesSNCF.com

10h20 - Intervention partenaire

10h40 - Pause

11h00 - Intervention partenaire

11h20 - Table ronde - Achats IT : l'évolution du rapport qualité/coût de la DSI 

Les questions suivantes seront traitées lors de cette table ronde :

-       Les processus et les outils indispensables pour gérer les achats IT

-       Acheter du Cloud Computing

-       Arbitrer entre interne, SSII, Outsourcers, CSP et Cloud

-       Le rôle de la DSI dans les achats technologiques réalisés directement par les métiers

-       Comment évoluent les budgets de la DSI en 2013

-       L'évolution des tarifs des prestations IT

-       L'usage des benchmarks

Avec la participation de :

- Eric Heissat, Directeur gestion et ressources du GIE MMA SI
- André Sepaniak, Directeur des achats de la Société Générale
- Christopher Soares, Directeur Sourcing et responsable de l'efficacité opérationnelle au sein de la Direction Informatique des Services Financiers et de l'Enseigne du groupe La Poste

12h00 - Intervention partenaire

12h20 - Cocktail déjeunatoire