Projets

Le DataLab de GRDF veut améliorer les parcours client

Le DataLab de GRDF veut améliorer les parcours client
Paul Fournier, met le DataLab de GRDF au service des projets de relation client.

En créant son DataLab, GRDF souhaite mieux utiliser ses données avec des équipes projets spécialisées.

Il y a trois ans, GRDF créait son DataLab, loin de l'effet de mode où tout le monde parle des données, mais proche des projets de l'entreprise. Il a d'ailleurs été créé à l'initiative de la DSI et lui est rattaché, précise Paul Fournier, responsable veille, innovation & dataLab, et animateur du réseau SI en région. Il s'exprimait lors d'une conférence de l'éditeur Dataiku. Le DataLab de GRDF est organisé en plusieurs équipes :  product owner,  data scientists (ils sont 7), field testeurs  (testeurs terrain), data engineer (situés dans une autre équipe de la DSI, mais disponibles pour le DataLab),  scrum master (comme dans tout projet agile). Des équipes projets, des data team, sont créées pour répondre aux questions venues des métiers, essentiellement sur la relation client.

« Nous avons modélisé l'examen du parcours client en quatre phases, explique Paul Fournier : cadrage, analyse, tests terrain, industrialisation A chaque projet on se demande ce qu'une composante data permettra de faire. Le projet une fois décidé, permet de rapprocher  les sachants métiers des experts data. »

24 projets dont 7 sont terminés

Depuis le départ, 24 projets ont été menés, ils se  trouvent à différentes phases d'évolution, 2 sont en cadrage, 4 en réalisation, 5 en phase de tests, 2 en industrialisation, 4 en run, 7 sont terminés. Certains ont été abandonnés. Le responsable du DataLab de GRDF cite plusieurs exemples. Celui des commentaires libres (1 million en 3 ans) dans le CRM du groupe. Un procédé de machine learning a permis de labelliser chaque commentaire suivant 400 000 attributs, puis de faire des liens entre les commentaires et les attributs. Dès lors, les commentaires conformes et ceux non conformes (en particulier au regard de la CNIL) sont séparés.

Autre opération d'envergure, la pose des nouveaux compteurs communicants, 400 000 sont déjà installés, sur les 11 millions prévus. Les techniciens prennent des photos lors de l'installation, de manière à bien garder en mémoire la zone d'installation et ses caractéristiques. Le DataLab a permis de repérer par l'analyse des photos les caractéristiques des sites.  Le DataLab permet aussi de  détecter des anomalies entre le réseau de transport et celui de distribution.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Constatez-vous le recours à du shadow-IT par les métiers ?