Viadeo
.
paroles de DSI

Valère Dussaux

Directeur du projet Région Sans Film du GCS D-SISIF

par Jean Pierre Blettner avec Bertrand Lemaire


« D'ici un an, 30 établissements de soins bénéficieront du SaaS de stockage et de partage d'images radiologiques » note Valère Dussaux, Directeur du projet Région Sans Film du GCS D-SISIF.


(18/02/2013) - Le GCS D-SISIF (Groupement de Coopération Sanitaire pour le Développement des Systèmes d'Information en Santé partagé en Ile de France) met notamment en oeuvre le projet Région Sans Film de dématérialisation et de partage dans le cloud des examens radiologiques en Ile de France, avec Orange Business Services et General Electric. A ce jour, 10 établissements ont déjà déployé ce projet, 10 sont en cours de déploiement et 10 autres sont actuellement en phase de contractualisation.
Le projet vise à relever trois défis purement métier : contrer la pénurie de radiologues, permettre le partage des données entre professionnels (y compris pour faciliter la prise d'un deuxième avis) et doter les établissements hospitaliers d'outils de travail modernes, à commencer par un système de gestion de l'imagerie (PACS).
Le retour sur investissement se fait par l'amélioration de l'efficacité et de l'efficience du service rendu, notamment par la disparition de tâches comme l'archivage matériel ou le transfert des films entre sites.
Le GCS D-SISIF ne compte pas s'arrêter là. Il souhaite notamment favoriser l'inter-connexion des PACS, à commencer avec celui de l'AP-HP pour faire bénéficier toute la région des expertises parisiennes. Un autre projet est de permettre l'externalisation des infrastructures matérielles tout en conservant la maîtrise des logiciels et des données, la mutualisation du projet au niveau du GCS permettant des économies d'échelles pour chaque établissement membre.

L'interview en vidéo

Les études CIO/LMI





CONNEXION AU CIO PDF
E-MAIL :
MOT DE 
PASSE : 
   Mot de passe oublié ?



SONDAGE
Quelle est votre stratégie en matière de logiciels libres ?