Projets

Verspieren passe au Big Actuariat

Verspieren passe au Big Actuariat
Le siège de Verspieren se situe dans la banlieue lilloise, à Wasquehal.

Le courtier en assurances Verspieren a adapté le Big Data pour fluidifier l'actuariat avec les produits de SAS.

Avec 2000 collaborateurs, le groupe Verspieren est composé de 22 sociétés spécialisées dans le courtage en assurances avec un chiffre d'affaires dépassant les 300 millions d'euros. Depuis toujours, la conclusion de contrats d'assurances repose sur de lourds calculs actuariels essentiellement statistiques. Pour fluidifier la négociation de contrats, le groupe Verspieren a décidé de s'appuyer sur les technologies du Big Data.
Jusqu'à présent, gestionnaires et courtiers sollicitaient les statisticiens pour obtenir les résultats nécessaires à la conclusion de contrats d'assurance. En effet, l'historique des données stockées en mainframe par Verspieren étaient certes très riche mais difficile à manipuler.

L'analyse à la Big Vitesse

Le groupe a choisi de déployer deux solutions de SAS, Visual Analytics et Visual Statistics, pour fluidifier l'accès aux données. L'approche Big Data adoptée se caractérise en effet par la capacité à mener des analyses rapides et éventuellement exploratoires pour décrypter des tendances avant d'affiner les calculs.
Par ailleurs, la visualisation graphique facilite le travail des gestionnaires et courtiers. Via les graphiques dynamiques, l'accès aux données est rapide et simple. Les tendances peuvent être analysées très en amont des négociations commerciales et ainsi améliorer la force de proposition de la société avant même la négociation proprement dite. La plate-forme décisionnelle est accessible autant aux collaborateurs internes qu'aux assureurs ayant délégué la gestion de leurs contrats à Verspieren.
Moins sollicités sur ces analyses, les actuaires peuvent ainsi consacrer leur temps à l'amélioration des modèles de risques. Ils peuvent également devenir de véritables Data Scientists en se focalisant sur le développement de la qualité et de la richesse des données.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Les logiciels métiers sont-ils en général accessibles en mode web ?