Stratégie

Vers une direction du numérique pour l'Etat ?

Vers une direction du numérique pour l'Etat ?
Jacques Marzin, actuel directeur de la DISIC

La DISIC (Direction Interministérielle des Systèmes d'Information et de Communication) serait prochainement remplacée par une DINSIC qui étendrait ses compétences à l'open-data et à l'innovation.

La DISIC serait sur le point d'être transformée en DINSIC. Une petite lettre de plus pour passer de la Direction Interministérielle des Systèmes d'Information et de Communication à la Direction Interministérielle du Numérique, des Systèmes d'Information et de Communication. Cet ajout du « N » pour « Numérique » permettrait de raccrocher à la DSI groupe de l'Etat le service innovation du SGMAP (Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique) et surtout Etalab, la mission en charge de l'open-data et du portail data.gouv.fr.

« Il n'y a rien de neuf » commente-on sobrement à la DISIC. La réorganisation devrait être annoncée officiellement dans les prochaines semaines en Conseil des Ministres. Mais, de fait, c'est un projet qui traîne dans les cartons depuis plusieurs mois et déjà évoquée à plusieurs reprises à demi-mots.

La mission Etalab est actuellement dirigée par Henri Verdier. Il serait destiné à devenir l'adjoint de Jacques Marzin qui serait, lui, confirmé comme directeur de la DISIC nouvelle formule, la DINSIC, dans un premier temps.

Mais Jacques Marzin fête cette année ses 60 ans. Actuellement membre du corps des Administrateurs des Finances Publiques avec rang d'Administrateur Général, il pourrait obtenir rapidement une nouvelle affectation, quelques temps avant sa retraite. Rappelons que la retraite des fonctionnaires est calculée sur le traitement indiciaire (salaire brut hors primes) du dernier emploi. Les Administrateurs Généraux des Finances Publiques peuvent notamment prétendre au poste de directeur départemental des finances publiques (ex-Trésoriers Payeurs Généraux). De telles mutations juste avant un départ à la retraite sont assez fréquentes dans la haute fonction publique. Henri Verdier, dans ce cas, serait appelé à succéder à Jacques Marzin.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Vos projets sont-ils gérés par des équipes mixtes IT/métiers ?